Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

   Étape à Bobigny de la Marche des salariés d’Arcelor-Mittal Florange
 
  Les salariés de Florange ont engagé une marche vers PARIS contre la casse de leur outil de travail et pour le devenir de l’industrie sidérurgique en France et en Europe. Ils exigent le redémarrage immédiat des hauts fourneaux.

   Le groupe Arcelor-Mittal prépare la disparition de la sidérurgie en Lorraine et l’affaiblissement de l’autosuffisance européenne en matière de production d’acier, alors que la demande demeure soutenue.

 

  Face à cette situation, le gouvernement n’a pris aucune initiative, se contentant d’effets d’annonce redondants, sans rien engager de concret. Le président de la République, dont l’intervention a été sollicitée sur ce secteur considéré comme stratégique, se place en connivence avec la direction ARCELOR-MITTAL. Et maintenant, après les attaques contre la CGT, ils s'en prend frontalement à la CFDT. Pour celui qui se présentait pour le candidat du peuple et donc des travailleurs, chaque citoyen appréciera.

  En fait, l’épisode des violences policières scandaleuses, dont il s’est rendu responsable à l’endroit des salariés de Florange en lutte devant son QG de campagne et ailleurs, n’avait fait que confirmer l’idée d’un président doux avec les grands patrons et la finance et dur avec les salariés.

 

  L'arrivée des salariés de Florange, à Bobigny le jeudi 5 avril 2012, est prévu au carrefour de la Folie à 16h30. De là, ils seront accompagner jusqu’à la Bourse Départementale du travail,  arrivée vers 17h15, place de la Libération.

   Les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, UNSA et FSU de la Seine Saint Denis, dans un communiqué, refusent le schéma d’austérité industrielle et sociale dessiné par le Medef, avec la complicité du pouvoir actuel qui précarise, étrangle l’économie des territoires et affaiblit les moyens alloués aux services publics.

 

 

Commenter cet article