Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

                                                     Une loi de 1905 indépassable

 

Un communiqué des libres-penseurs de Yvelynes que me transmet ma camarade Caroleone:

Chaque dimanche, l’église de Bonnières est le rendez-vous des traditionnalistes du canton, et au-delà, qui viennent écouter le très intégriste curé de la paroisse. Cette année, nous avons pu assister à une montée en puissance, à l’occasion de la "fête des rameaux". Habituellement ce rite se cantonne au parvis de l’église. Dimanche dernier, tôt le matin, on a vu le curé ensoutanné installer une sono dans le parc de Thy le Château, reliée à un câble qui traversait la route… Après la messe, la procession est sortie de l’église, enfants de chœur, crucifix et bannières en tête pour se rendre dans le parc. La circulation a été interrompue pendant plusieurs minutes pour permettre au cortège de traverser la route, à une heure de grande circulation. Le curé et ses assistants ont ensuite imposé à la population, pendant un long moment leurs litanies et prières, largement diffusées par la sonorisation.

Nous nous insurgeons contre cette occupation de l’espace public pour une opération de prosélytisme. Les organisateurs ont-ils obtenu les autorisations préfectorales réglementaires ? Dans l’affirmative, ces autorisations sont en contradiction avec la loi de séparation des églises et de l’Etat. De plus, comment était assurée la sécurité des usagers de la circulation ? On n’a vu (et pour cause) aucune force de police à proximité…

Une remarque s'impose : ce sont sans doute les mêmes qui protestent (à juste titre) contre les prières des intégristes islamiques dans la rue. La différence entre eux et nous, libres penseurs, est que fidèles à la loi de séparation des églises et de l’Etat et fervents défenseurs de la laïcité inscrite dans notre Constitution, nous nous élevons avec vigueur contre toutes les formes de prosélytisme, quelle que soit son origine, sur l’espace public.

 

Magnanville, le 4 avril 2012

 

 

Alpy78

 

 

Commenter cet article

caroleone 10/04/2012 08:54

Bonjour Roger,

Merci d'avoir repris ce communiqué.
C'est folklo à Bonnières, non ?
Grâce au maire, on a fédéré de nouveaux libres penseurs, des gars supers, de vrais camarades !!

Amicalement

caroleone