Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

     Ils souhaitent participer à l'effort pour résorber la dette publique française. Oui, Maurice Lévy, le président de l'Association française des entreprises privées (en gros le CAC 40) vient de le déclarer. C'est donc la lutte finale, groupons-nous et demain, le capitalisme sera le genre humain.

     La ministre du budget entonne aussi ce refrain. Elle envisagerait le projet d'une contribution sur les rémunérations "extravagantes" (dixit la ministre) au-dessus d'un million d'euros. (Je croyais que nous n'étions pas un pays de riches.)

     Avec ces déclarations tonitruantes, on en tomberait le cul par terre!

 

     Enfin, pas tout à fait. Le Conseil des prélèvements obligatoires vient de révéler que les 350 000 ménages les plus riches (1% des contribuables) ne sont imposables qu'à 18% et les 352 familles encore plus riches à 15%. Par contre, les autres contribuables (ceux qui travaillent) le sont à 42%: trouvez l'erreur.

     Et cela, ces messieurs-dames les nantis veulent le conserver, outre le fait que sous Nicolas Sarkozy, c'est aussi gagner plus en spéculant plus.

 

     Alors, les plus grandes fortunes de France lâchent un peu de lest. Mais attention, comme une soupape de sécurité agit pour ne pas détruire le système. C'est à dire peu et et exceptionnellement. (Comme s'ils étaient immensément riches pas tout le temps). En plus, disent ces bonnes âmes patronnesses, il faudrait "un programme de privatisations dédié exclusivement au surendettement" (Ben voyons.) Il faudrait aussi supprimer l'ISF, cet impôt sur les grandes fortunes jugé "idiot". (Re ben voyons.)

 

     Allez braves gens, relevez-vous. (Pour ceux qui seraient tombés par terre). Monsieur Maurice Lévy et consorts ne demandent surtout pas de relever l'ISF que le palais de l'Elysée vient de rabaisser, ni que les revenus du capital soient taxés à 42% comme ceux du travail actuellement. Ben voyons!

 

     Alors, ce n'est pas une grosse arnaque ça?

Commenter cet article

M
grosse arnaque oui
même si je n'ai pas lu tout à fait la même chose dans le détail...
"Le Conseil des prélèvements obligatoires vient de révéler que les 350 000 ménages les plus riches (1% des contribuables) ne sont imposables qu'à 18% et les 352 familles encore plus riches à 15%.
Par contre, les autres contribuables (ceux qui travaillent) le sont à 42%"

j'ai lu le document
ce n'est pas ce qu'il en ressort:
"depuis 1985 le taux d’assujettis est de 50%, avec l’inconvénient qu’il est supporté essentiellement par les classes moyennes salariées. À peine 18% des contribuables sont réellement imposables sur
lesquels 335.000, soit 1%, sont assujettis à l’impôt sur la fortune"
actuellement nous avons 46,4% de non imposables.
j'ai lu aussi
"les contribuables représentant 1 % des foyers les plus aisés (soit 360 000 foyers) concentrent 8,1 % du revenu brut déclaré contre 37,3 % de l'impôt acquitté." ..."avec un taux moyen d'imposition
de 20%" ces foyers ne sont pas fiscalisé que sur du "non-travail".
bref pour les imprécisions
..
ça ne change rien au fait que l'isf représente un taux marginal de 1,8% c'est ridicule et ça a un effet psychologique plutôt qu'autre chose, et ça frappe par ailleurs mal, càd aveuglément, par ex
des personnes dont le seul bien est leur maison, qui ont une maigre retraite, mais dont la maison aura pris de la valeur pour cause de développement touristique autour par ex... externalités
négatives des mesures à la louche...
pour être plus général dans la quête d'éthique dans le fil de ce billet et pour réflexion:

1 000 000 €/an=83 ans soit 2 vies de SMIC gagnés

A savoir: - le taux marginal d'imposition (de la tranche la + haute) est de 41% au-dessus de 75 000 €/an pour un taux moyen de 30%.

- avec "taxe exceptionnelle" de 3% de 250 000€/an à 500 000€/an et + 4% après

- env 3500 foyers fiscaux ont déclaré des revenus supérieurs à € 1,2 millions/an

Entre moralité sociale et catastrophe humaine, peut-on envisager des aménagements?
Répondre
L


Bonjour mamlilou. Mon article tapait essentiellement sur les ménages les plus riches résidant en France, parmi lesquels celui de M. Lévy voulant se faire petitement taxer en matière de soupape de
sécurité contre la grogne sociale à l'encontre de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement.


Ceci dit, une avalanche de chiffres de votre part. si c'est pour prouver que les citoyens sont inégalitaires devant l'impôt, d'accord avec vous, sauf à ne pas prendre pour preuve les
propriétaires de l'île de Ré dont le seul bien est leur maison et qui sont taxés injustement sur l'ISF. Mais à qui la faute, sinon à la flambée outrancière du prix des terrains et aux
législateurs de notre société capitaliste qui n'ont rien fait.


Par contre, peut-être, pour m'expliquer que l'ISF ne sert à rien ou qu'il ne faudrait pas adopter la suggestion de F. Hollande sur une taxation à 75% des revenus au-dessus de 1 million d'euros,
alors, c'est certain, nous ne sommes pas de la même éthique, loin s'en faut.