Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

     L'Hôpital de Mantes est en train de vendre le matériel de sa salle de coronarographie à la société Toshiba. Ainsi, du matériel spécialisée et moderne, payé par les contribuables, va faire les bonnes affaires d'une entreprise privée.

     C'est un coup de plus contre le service public régional de santé, dont les usagers sont les populations déjà sinistrées par la crise et le mal-vivre. C'est aussi l'opacité dans la gestion d'un hôpital public, puisque son Conseil de surveillance n'était au courant de rien. (Dixit l'édition du Courrier de Mantes de ce jour, par la voix du maire de Follainville qui en fait partie).

     Malheureusement, c'est aussi la poursuite de la politique contraire aux intérêts de la santé dans le Mantois, décidée par le gouvernement et gérée par le directeur de l'Agence régionale de la santé, Claude Evin, malgré les nombreux appels de ses camarades socialistes, élus locaux, départementaux ou régionaux.

     Et que valent les signatures des élus de la majorité présidentielle qui, défendant aussi le maintien de la coronarographie à Mantes-la-Jolie, ont accès à la porte de l'Elysée ou du ministère de la Santé? Un gribouillis sans valeur au bas d'une feuille de papier?

 

     Il n'en reste pas moins que la lutte pour le maintien de ce service à l'hôpital de Mantes doit continuer. Mais il faut aussi une autre politique en matière de santé publique. Celle-ci n'est pas un marché, mais bien un service public pour tous les citoyens. Les Hommes naissent égaux en droit, dit la Constitution. Aussi doivent-ils avoir tous accès à une santé  publique de qualité. C'est sur l'égalité dans tous les domaines que s'est fondée la République française. Pas le contraire.

Commenter cet article