Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     Récemment, les Restos du Coeur lançaient un SOS, devant l'afflux grandissant des démunis qui sollicitaient une aide. Et l'Archange Frédéric Lefebre, accessoirement sous-ministre aux grandes surfaces, dépliant ses ailes immaculée et à grands renforts de trompettes , annonçait la bonne nouvelle dans tous les médias en cour: "la grande distribution, unanime, la main sur le coeur, ayant entendu l'appel de détresse, allait ouvrir ses entrepôts aux associations caritatives, alléluia!"

     Mais quant est-il vraiment de ce geste hautement charitable et digne de louanges?

 

     La France est le pays d'Europe qui dénombre le plus d'hyper et de super marchés: Carrefour, Auchan, Système U, Leclerc, Intermarché, etc, avec leurs filiales multiples pour tromper le chaland sur une fausse concurrence et leurs discounts pour que les consommateurs les plus démunis passent aussi devant leurs tiroirs-caisses.

     Le rapport de l'Organisation des nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture est accablant pour l'ensemble des grandes enseignes de distribution. Plus de la moitié des terres agricoles cultivées sur notre planète va directement au rebut dans les arrières-cours de ces dernières ou pourrit sur pieds. En France, sont jetées 600 000 tonnes de denrées alimentaires périssables, gaspillage éhonté dû essentiellement aux méthodes commerciales utilisées par les enseignes. Ainsi, par exemple, en est-il des nectarines, dans les Pyrénées-Orientales: 20 à 25% pourrissent dans les vergers, parce que ne correspondant pas aux dogmes commerciaux de la grande distribution. Par contre, le prix de ce fruit en grande surface, lui, reste toujours prohibitif. En 2009, la longe de porc atteignait 51,9% du prix payé par le consommateur, alors que la part du producteur s'élevait à 34,9%, selon l'Observatoire des prix. il y a surproduction de pommes et comment justifier des fruits à plus de 2 euros le kg dans les grandes surfaces? Bref, les centrales d'achat des grandes surfaces achètent 85% de la production française et font ainsi la pluie et le mauvais temps dans nos portes-monnaies.

     Dès lors, lorsque la grande distribution fait portes ouvertes aux associations caritatives, son profit est largement engrangé, et jamais détérioré, un peu comme le seigneur d'autrefois allongeait un piécette dans la sébile tendue à la porte d'une église.

 

     Tiens en parlant d'église, celle de Saint-Martin datant du XIIe siècle, à Herblay dans le Val-d'Oise, montre une oeuvre du XVIIe siècle, en terre cuite sur bois, classée monument historique, avec le Saint découpant son manteau pour revêtir un pauvre.la-charite-de-saint-martin-herblay

     Et bien, franchement, ce n'est pas cet élan de charité que je ressens dès que j'entre dans une enseigne de grande distribution.

Commenter cet article

canaille le rouge 10/01/2012 11:51

excellent.

Pour info St martin (de Tours) est aussi le st patron des...policiers. C'est vrai qu'ils savaient répartir les coups de pélerine.
[http://policehumanisme.free.fr/news.php?lng=fr&pg=148]

Ce qui ne retire rien à la justesse de ton papier.