Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ce lundi, le Tribunal administratif va examiner la requête d'Hervé Lebreton, président de l'Association pour la démocratie directe. Depuis plus de deux ans, celui-ci s'efforce d'obtenir des informations sur la réserve parlementaire, une cagnotte de 150 millions d'euros destinée chaque année aux députés et aux sénateurs. Cet argent du contribuable est ainsi partagé entre les différents groupes parlementaires en proportion du nombre d'élus. Il sert à financer des projets locaux ou à subventionner des associations dans leurs circonscriptions.

 

 

Bien dit Hervé Lebreton, mais impossible de savoir quel est le parlementaire qui en use et à qui il accorde l'argent du contribuable. Encore plus dans cette période d'affaire Cahuzac.


Auparvant, il avait saisi Manuel Valls, ministre de l'Intérieur qui valide le fric attribué. Le 5 février, le chef de la police avait pourtant dit que cette liste "pouvait être publiée". Mais entre une expulsion de Roms et une charge de crs contre des grévistes, en passant par la défense de son ex-pote Cahuzac, notre Vidocq de l'Elysée n'a rien fait.

 

Henri Lebreton a donc saisi la Justice contre le ministère de l'Intérieur pour "excès de pouvoir".

Ce qui en démocratie est un comble. Peut-être, mais quand on a un roi élu pour diriger la 5e République avec les mêmes pouvoirs qu'un monarque de l'Ancien régime, après tout c'est normal.

 

 

Commenter cet article