Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

François Lamy, le ministre de la Ville que François Hollande a donné à la France, est une homme discret. Sans doute à cause du budget d'austérité alloué à son ministère au ras des pâquerettes vis-à-vis des urgences en tous genres accablant les cités gauloises.


Mais en ce moment, un autre problème le préoccupe davantage, personnel celui-là et qui a trait à la cabane qu'il occupe à Palaiseau, ville dont il fut maire avant de s'asseoir à la table du Conseil des ministres. Selon Médiapart, sa bicoque aurait été construite en toute illégalité, du temps qu'il officiait comme premier magistrat, dans le périmètre d'un monument historique sans l'aval de l'architecte des bâtiments historiques. C'est bêta, non?

Et, toujours selon Médiapart, "cette villa est décidément propice à l’oubli. En 2007, François Lamy n’avait pas déclaré non plus à l’administration l’achèvement des travaux de la maison, dans laquelle il avait emménagé un an avant, en janvier 2006.

Ainsi, selon une attestation des services des impôts, révélée en septembre par Mediapart, il n’avait pas acquitté sa taxe foncière et sa taxe d’habitation en 2007, et n’apparaissait même plus dans les fichiers des impôts locaux. Le ministre de la ville a répondu à Mediapart que cet arriéré avait dû être réglé, mais n’a pas voulu nous communiquer de pièces à l’appui de sa réponse."

 

La villa de François Lamy aujourd'hui
La villa de François Lamy aujourd’hui© DR
Arguant d’une « atteinte à sa vie privée », le ministre a refusé de répondre à la plupart des questions de Mediapart sur le financement et la construction de sa résidence. On se demande pourquoi.

Source: site de Médiapart

Commenter cet article

C
Certes, moins spectaculaire que le artich'oduc Genève Paris 13, mais à force d'efforts et d'entraînements il vont bientôt réussir à rattraper la droite et ses pratiques voire à la dépasser ...si on
les laisse faire.
Répondre