Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  C'est le Canard enchaîné qui le signale: deux cadors de l'Ump, Jean-Pierre Raffarin, ex-premier ministre et Dominique Bussereau, ancien ministre et président du conseil général de Charente-Maritime, ont été nommés comme gardiens du phare de Cordouan, le 26 juillet 2012.

  On ne s'est pas foutu d'eux vu leurs éminentes personnalités. Le phare de Cordouan, dans l'Océan Atlantique, a été construit de 1584 à 1611. Il est surnommé le "Versailles de la mer" ou le "phare des Rois". Colbert y a fait construire une "Chambre du roi" ainsi qu'une chapelle richement décoré. Il est aussi le premir phare classé monument historique en 1862. C'est dire qu'il vaut le coup d'être visité par les vacanciers.

 

  Non, en vérité, comme le relève le Canard, ce n'était du boulot en plus pour les cadors de l'Ump dans le genre bosser plus pour gagner plus. C'était tout simplement un gueuleton pour les 60 balais de Dominque Bussereau. Il a bénéficié d'un passe-droit vu que c'était l'ex-boss du syndicat d'économie mixte gérant cette propriété de l'Etat. Il fut aussi ministre de la Mer avec Jean-Pierre Raffarin comme premier ministre. Forcément, ça aide...

  Du coup, les vacanciers qui ont tenté de débarquer ce 26 juillet, après 7 kilomètres en mer, pour visiter le dixième plus haut phare du monde n'ont put prendre que des photos, vu qu'il était squatté.

 

  Bon, si vous souhaitez fêter quelque chose dans ce monument historique, vous savez désormais à qui vous adresser.

phare de cordouan
 


Commenter cet article

RIVIERE 19/08/2012 09:31

Nous étions à Cordouan avec mon épouse le samedi 21/juillet (et non pas le 26 comme paru dans le Canard Enchainé). Arrivés dans les premiers nous avons vu de nombreuses personnes s'agiter (le mot
est faible) pour mettre en place un buffet très luxueux en bout de jetée du phare. Les tables laissaient un tout petit passage pour les nombreux estivants présents ce jour là (beaucoup étaient
obligés de passer sur les rochers). Arrivée de 29 ou 30 convives vers 12h00 dont Mrs Bussereau et Raffarin. Apéro jusqu'à 13h00 avec chant "joyeux anniversaire Dominique" et dans la foulée tous les
convives se dirigent vers le phare qui ne recevait plus de visite. Départ de tous ces gens vers 14h15 (la marée commande), Mr Bussereau arborait un énorme cigare. Des embarcations légères ont
récupéré les convives pour les embarquer sur de très belles vedettes.

Ce qui nous a choqué (et nous n'avons pas été les seuls) :

- Il y avait presque autant de "serviteurs" que de convives et ce personnel a travaillé dans de très mauvaises conditions (passage dans un mètre d'eau pour aller installer le buffet, transport de
charges très lourdes sur le banc de sable instable, ... etc). Je suis pas sur que le code du travail ai été totalement respecté ce jour là !
- Accès au phare rendu difficile par la présence du buffet "apéro" (le Champagne a coulé à flots !).

La discrétion n'a pas semblé être la priorité de cette bande de fêtards.

QUI A PAYE LA NOTE QUI A DU ÊTRE AUSSI SALÉE QUE L'EAU ENTOURANT LE PHARE ???

Le Mantois et Partout ailleurs 19/08/2012 10:17



Merci de ces précisions que je mets en ligne sur mon blog, quant à la date et au déroulement de ce surprenant anniverssaire d'un ancien ministre de la République sur un domaine classé monument
historique et propriété de l'Etat.


Enfin, j'apprécie fort la conclusion de votre commentaire.