Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Dans Le Petit Blanquiste, Jean-Pierre Dubois nous invite à réfléchir sur le rôle de l'OTAN, organisation impérialiste de guerre dirigée par les USA et dévoreuse de budgets publics, que François Hollande n'envisage surtout pas de quitter:

 

 

L'OTAN : Une machine de guerre contre les peuples

franceCes 20 et 21 mai 2012, vient de se tenir un sommet de l’OTAN à Chicago.

L'OTAN est une organisation militaire qui associe les Etats-Unis et le Canada à vingt-six pays d’Europe. Elle ne dispose pas, en tant que telle, d’unités combattantes, mais elle peut mobiliser des éléments des armées des pays membres qui sont alors placés sous un commandement intégré.

Le budget militaire de l’OTAN était de 1.876 millions d’euros en 2007 avec pour principal contributeur les Etats-Unis (25,9% du budget total).

GUERRE FROIDE

Lors de sa création, en 1949, l'OTAN a été présentée comme un traité d'entraide militaire visant à prévenir une supposée menace soviétique sur les pays de l’Europe de l'Ouest lesquels, en échange, se sont vus contraints d’accepter la présence de bases militaires américaines dont certaines dotées d’armes nucléaires.

france

4 avril 1949 : Schuman officialise l'adhésion de la France à l'OTAN

En fait, l'OTAN a été essentiellement un outil des États-Unis leur permettant d'assurer le contrôle stratégique de l'Europe et de s'immiscer dans les affaires de ses alliés européens.

TERRORISME

Durant la « guerre froide », l’OTAN coordonne les réseaux clandestins (« stay behind ») mis en place en Europe occidentale par les services secrets anglo-saxons, CIA et MI6.

Un de ces réseaux, nommé le « Gladio », est connu pour son activité en Italie dans les années 1970. Afin de contrer l’influence croissante du Parti communiste, il perpétue de nombreux attentats sanglants destinés à créer un climat de terreur favorable à l’instauration d’un gouvernement autoritaire.

france

Gare de Bologne, 2 août 1980 : Attentat du Gladio (85 morts)

En Grèce, le coup d’Etat de 1967 - programmé selon un plan de l’OTAN dénommé « Prométhée » - a été l’œuvre d'officiers agents des réseaux clandestins de l’OTAN et formés aux Etats-Unis. Il s’ensuivra sept années de terreur qui verront des milliers de Grecs arrêtés, torturés et exécutés.

LE BRAS ARME DES ETATS-UNIS

Avec la fin de l'Union soviétique, l’OTAN se trouvait sans adversaire désigné et perdait, en principe, sa raison d’être. Mais loin de se dissoudre, elle se donne, au contraire, les moyens de se renforcer considérablement, une manière d’avouer que, durant 40 années, la crainte affichée d’une invasion soviétique n’avait été qu’un prétexte.

Au moment de la réunification allemande, l’OTAN s’était engagée à ne pas s’étendre à l’Est de l’Europe mais, très rapidement, elle tourne le dos à cette promesse et fait en sorte d’intégrer rapidement la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Hongrie (plus tard, l’Albanie, la Bulgarie, la Croatie, l’Estonie, La Lituanie, la Lettonie, la Roumanie, la Slovénie).

Aujourd’hui, l’OTAN assume, sans fard, son rôle de bras armé de l’impérialisme américain en développant une stratégie offensive d’intervention tout azimut.

En 1999, le bombardement impitoyable du territoire de la République de Yougoslavie a été la première illustration de cette nouvelle politique. Bilan : 2.000 victimes civiles serbes.

france

Serbie, avril 1999 : Une usine d'automobiles cible de l'OTAN

En 2003, les Etats-Unis entrainent l'OTAN dans leur guerre en Afghanistan. Cette première intervention de l'OTAN hors du cadre euro-atlantique a déjà coûté la vie à des milliers d'Afghans, mis le pays sous occupation et détruit toute possibilité pour le pays de se relever à court terme.

En Libye, l'OTAN a coordonné les bombardements des forces aéronavales françaises, britanniques, belges et américaines qui ont entrainé la mort de centaines de Libyens et détruit les infrastructures et les habitations de plusieurs villes et villages.

france

Libye, juin 2011 : Une frappe de l'OTAN tue 15 civils [1]

L’OTAN ET LA FRANCE

Membre à part entière de l’OTAN depuis sa création en 1949, la France en quitte le commandement intégré en 1966, sur décision de De Gaulle. [2]

france

De Gaulle annonce le retrait de la France du commandement intégré de l'OTAN

Toutefois la France participe aux opérations de l'OTAN en Bosnie (1993), au Kosovo (1999) et en Afghanistan (depuis fin 2001). Elle est aussi devenue le 4e contributeur de l'organisation en termes de forces.

En novembre 2007, Sarkozy met fin au non-alignement (relatif) français et annonce  le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN. [3] Décision approuvée par l’Assemblée nationale le 17 mars 2009, en dépit de l’opposition de la gauche, y compris du Parti socialiste.

François Hollande, qui considérait à l'époque la décision de Sarkozy comme « fâcheuse », déclare maintenant qu’il est favorable au maintien de la France dans le commandement intégré de l’OTAN.

Quitter complètement et définitivement cette organisation si dangereuse pour la paix mondiale et oeuvrer à sa dissolution serait pourtant la seule option raisonnable.

france

Les syndicalistes de la FSU contre l'OTAN

Fleuron%20B.png

[1] Le Soir-Echos : http://www.lesoir-echos.com/l%E2%80%99intervention-de-l%E...

[2] La gauche non-communiste s’en indigne craignant qu’une telle mesure conduise à un « retrait de toutes les forces américaines du continent européen ».

[3] Sans qu’elle intègre toutefois le comité des plans nucléaires.

JPD%20B.pngJean-Pierre Dubois - blanqui.29@orange.fr

Commenter cet article