Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

L'Hôtel-Dieu de Paris est le plus ancien hôpital de la capitale. Sa fondation date de 651, ça n'est pas hier.

Or voilà, mardi 14 mai 2013, la direction de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la fermeture au 14 novembre 2013 de son service des urgences qui accueille plus de 43 000 patients par an, ce n'est pas rien.

 

Mais c'est qui préside l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris? Un sbire de Sarkozy laissé en place par le gouvernement socialo-écolo? Pas du tout, c'est  Jean-Marie Le Guen, une pointure au PS, par ailleurs aussi député et adjoint au maire justement chargé de la santé à Paris. Ah, j'oubliais, Claude Evin, qui a béni cette décision, est le directeur de l'Agence régionale de santé, lui aussi étiqueté socialiste et ancien ministre de la Santé du même métal, même si c'est Sarko qui l'a nommé à ce poste. Enfin, comme vous le savez, madame Marisol Touraine est elle ministre de l'Elysée chargée de la Santé.


Du beau monde quoi qui ne côtoie jamais le petit peuple en souffrance dans les hôpitaux publics et qui continue la destruction de la Santé publique initiée par Nicolas 1er.

 

Là aussi, le changement ce n'est pas maintenant!

 

DSC05470.JPG

Surtout ne rigolez pas, la direction de l'Hôtel-Dieu veut en faire un musée à la place des urgences et transférer les services administratifs de l'AP-HP. Oui, dans un édifice classé monument historique, c'est beaucoup plus class pour son président, le camarade Jean-Marie Le Guen. 

 

Jeudi 16 mai, s’est tenue une assemblée générale du personnel contre la décision de fermeture des urgences.

La candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, a indiqué « qu’elle n’était pas d’accord avec la fermeture des urgences sèche et avec le calendrier ». Oui, pas de bisbille au sein du PS parisien ni au sein du conseil municipal de Paris dont elle est première-adjointe au maire, et donc ménager la chèvre et le chou.

 

La CGT de l’AP-HP déclare vouloir œuvrer pour une opposition intersyndicale au projet et au renforcement du comité de soutien avec des élus, des usagers et des médecins.

 

 

Le syndicat national des médecins hospitaliers FO demande l’arrêt des fermetures des services d’urgences et informe d’une lettre ouverte à Marisol Touraine signée par neuf médecins urgentistes et professeurs de l’AP-HP opposés à la fermeture de l’Hôtel-Dieu, qui « impacterait l’ensemble des hôpitaux parisiens déjà saturés, alors que l’Hôtel-Dieu apporte excellence et proximité ».

 

Dites, les camarades du parti à la rose, pourquoi on ne le fermerait pas entièrement l'Hôtel-Dieu de Paris? Il se situe dans l'île de la cité, dans le 4e arrondissement de Paris. Et comme on a besoin de pognon pour faire plaisir au patronat, au prix du mètre carré dans la capitale, qu'en dit François II?


On m'a dit que notre ami le Qatar chercherait un pied à terre pour son business à Panane, quelque chose de bien, d'historique quoi. Et comme la Tour Eiffel n'est pas à vendre pour l'instant. Et puis, un vieux hôtel-dieu du 7e siècle, ça collerait avec les affaires caritatives de la monarchie qatari, non? Alors, qu'en dit François II? 

Vue de l'Hôtel-Dieu sur l'île de la Cité à Paris.

 

Commenter cet article