Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pris sur Rue89 du 31 juillet 2012:

 

"L'entraîneur de l'Olympique de Marseille Elie Baup, mis en examen pour escroquerie aux allocations chômage en 2009, a nié toute intention de frauder et s'est dit prêt, le cas échéant, à rembourser Pôle Emploi. Elie Baup et sa compagne ont été mis en examen récemment dans le cadre d'une enquête pour escroquerie aux allocations chômage, a-ton appris lundi 30 juillet de sources proches des investigations.

L'entraîneur, qui a confirmé avoir été mis en examen avant sa prise de fonctions à l'OM début juillet, a nié toute intention de frauder; il a assuré s'en être remis à cette époque à des spécialistes de ces questions.

"Il n'y a rien eu d'intentionnel. J'ai suivi les conseils de professionnels de ces questions", a-t-il dit. "Bien sûr", a-t-il dit qui lui demandait s'il était prêt, le cas échéant, à rembourser Pôle Emploi, qui s'est constitué partie civile: "Si une erreur a été commise, si un jugement est rendu en ce sens, cela ne posera aucun problème".

Centaines de milliers d'euros de préjudice ?

Elie Baup est soupçonné d'avoir perçu une rémunération pour ses interventions en tant que consultant sur la chaîne de télévision cryptée Canal+ en même temps que des allocations chômage considérables après son départ du FC Nantes, en 2009, selon une source proche de l'enquête.

C'est Pôle Emploi, s'estimant victime de centaines de milliers d'euros de préjudice, qui a signalé les faits présumés au parquet de Toulouse. Celui-ci était compétent parce que Elie Baup résidait alors en Haute-Garonne.

Le 8 février, Elie Baup avait été placé en garde à vue à la gendarmerie de Boulogne-sur-Gesse (Haute-Garonne). Il s'était expliqué alors pendant plusieurs heures devant les enquêteurs sur les faits dénoncés par Pôle Emploi.

Il avait été relâché sans autre mesure à son encontre mais une information judiciaire pour escroquerie avait tout de même été ouverte fin février à Toulouse. Elle visait M. Baup ainsi que sa compagne.

Contrat de deux ans à l'OM

Les gendarmes de la section de recherches de Midi-Pyrénées, chargés des investigations, ont rendu leur rapport au printemps.

"Le parquet (a) requis leur mise en examen et tous les deux ont été mis en examen pour escroquerie", a rapporté une source proche de l'enquête sans préciser exactement les agissements présumés de la compagne de Elie Baup.

Le procureur de Toulouse Michel Valet a invoqué le secret de l'instruction et a refusé de d'exprimer sur cette affaire.

Elie Baup, 57 ans, a entraîné l'AS Saint-Etienne, les Girondins de Bordeaux, le Toulouse FC et le FC Nantes. C'est à Bordeaux qu'il a connu son heure de gloire avec le titre de champion de France en 1999.

L'entraîneur souvent coiffé d'une casquette a signé en début de saison un contrat de deux ans à Marseille."

 

Note de ma pomme: Bien sûr, l'entraîneur de l'OM est présumé innocent et il n'y a que la Justice qui peut dire s'il n'est pas coupable des faits reprochés.

  Oui, il a l'air de bonne foi. Il a confié ses affaires (la gestion de son fric) à d'autres que lui, lesquels pourraient s'être trompés entre ses indemnités chômage et ses pourboires versés par Canal+.

  C'est formidable le nombre de gens qui se trompent avec leur déclaration de revenus, surtout dans le foot professionnel où, me semble-t-il, il y a de l'argent à gagner plus que d'être un salarié "normal" en France. D'ailleurs, les prolos n'ont personne pour gérer leurs revenus. Même lorsqu'ils sont lourdés de leur boîte et qu'ils se retrouvent au chomdu.

  Oui, c'est con parfois la vie...

 

foot_fric.jpg

Commenter cet article