Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Chevalier blanc et sa monture

Chevalier blanc et sa monture

Jean-François Copé est le boss de l'UMP. Il est aussi député et maire de Meaux dans le 77. Il est également avocat dans le grand cabinet parisien d'affaires Gide Loyrette Nouel, celui qui a conseillé le président Sarkozy dans la fusion GDF-Suez. Jean-François Copé a été plusieurs fois ministre, dont celui du Budget avec Jacques Chirac comme président de la République et Eric Woerth lui a succédé.

 

Et bien à l'heure où le petit monde de la politique s'affole et montre patte blanche sur son patrimoine, lui, Jean-François Copé, patron d'un parti politique qui compte beaucoup de chevaliers plus blanc que blanc dans ses rangs, ne veut pas jouer à ce jeu. Pourtant, hier son grand pote Fillon, sur France 2, des trémolos dans la voix, a déclaré sa baraque dans la Sarthe, son livret épargne et ses 2 bagnoles vieilles de plus de 10 ans. Il ne manquait  que le contrôle technique adéquat!


"Ce n'est pas tout de rendre public son patrimoine, il faut qu'il y ait des instances de contrôle", disent les porte-flingues de Copé. Cela pourrait paraître vrai, sauf que Jean-François Copé, ministre du Budget, avait taillé sec dans les rangs de ceux qui contrôlaient les impôts et le patrimoine.


Puis, n'oublions pas. En décembre 2010, le même Copé, secrétaire général de l'UMP et député du même métal, en compagnie de Christian Jacob, lui patron des députés de droite, avait voulu supprimer dans un projet de loi la sanction pénale pour les députés qui auraient sciemment fait une déclaration de patrimoine mensongère.

 

Il n'y a pas de fumée sans feu, dit-on. Et en politique, c'est vrai aussi?

Commenter cet article