Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

     Oui et qu'ils soient dirigés par un Président Démocrate ou Républicain.

     Ils n'ont jamais condamné leur génocide perpétré contre la nation amérindienne et dont les survivants sont toujours parqués dans des réserves. Je n'oublie pas non plus la ségrégation exercée contre les Noirs et qui subsiste aujourd'hui, car la mal-vie est concentrée actuellement principalement sur eux, alors que le Président des USA est issu de ce peuple.

     Je n'oublie pas la guerre impérialiste contre le Vietnam, attisée par le démocrate Kennedy. Je n'oublie pas plus celles de l'Irak et de l'Afghanistan, introduites par le républicain Bush, dont les armes déciment des milliers de civils et composent avec la corruption, sans apporter un souffle de démocratie.

     Je n'oublie pas le blocus économique à l'encontre de Cuba qui asphyxie cette petite île. On peut s'insurger contre tel ou tel régime dans le monde. Mais est-ce une raison suffisante pour affamer tout un peuple, surtout, si dans le même temps, on est l'allié de l'obscurantiste Arabie Saoudite par exemple? Enfin, je n'oublie pas le soutien des USA à la politique colonialiste d'Israël en Palestine, facteur de bien de maux, de  souffrances et de rancoeurs parmi les Palestiniens et dans le monde.

     Mais aujourd'hui, je veux particulièrement dénoncer les dispositions de la justice américaine et, à travers elle, ce que Nicolas Sarkozy veut imposer en France en supprimant le juge d'instruction.

     Aux USA, pas de magistrat chargé d'instruire (à charge et à décharge) un dossier contre un présumé coupable, lequel est ensuite entendu par d'autres magistrats, pour le condamner ou pas, après avoir écouté les parties en présence.

     Dans la libre Amérique, point de cela. Ce n'est pas à l'inculpé de prouver son innocence, mais à l'accusation d'établir sa culpabilité, sur des preuves dont il lui appartient de prouver qu'elles sont sérieuses, crédibles et pertinentes.

     Oui, me direz-vous, mais cette procédure accusatoire à l'anglo-saxonne procède d'une égalité entre la défense et l'accusation. Sauf que le dollar est roi y compris dans la justice américaine. Il faut être par avance immensément riche et puissant pour payer une caution pour se retrouver libre avant le procès, afin de prendre tous les contacts utiles. Il faut aussi rétribuer fortement des équipes de détectives privés, qui ne vont pas apporter des éléments de défense, mais fouiller dans le présent et le passé de l'accusateur (dans l'affaire de l'ex-patron du FMI, une femme noire, immigrée et peu instruite) afin de mettre en doute sa parole et pas la nature des faits reprochés. Ainsi, un grand et riche footballeur américain noir fut-il blanchi de son inculpation pour le crime de sa femme (un policier dans l'enquête avait été traité de raciste envers les Noirs), alors qu'il fut condamné, tout en restant libre, pour les mêmes faits, à des indemnités à la famille de son épouse par une autre instance juridique.

     Alors, oui, vraiment, je ne porte pas dans mon coeur la société inégalitaire des USA et leur système judiciaire qui réprime surtout les pauvres, les minorités, les femmes, et protège les puissants.

Commenter cet article