Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Prétextant sa sécurité, Israël a envoyé son aviation bombarder la Syrie dimanche, un deuxième raid meurtrier en 48h, avec l'assentiment de Barack Obama président des USA et "Prix nobel de la paix".

Sous couvert de poursuivre le Hezbollah, l'état hébreu s'affranchit du droit international en violant l'espace aérien lybanais et syrien, et cela avec l'accord des USA, première puissance mondiale et membre permanent du conseil de sécurité de l'ONU. Si c'est ainsi que le pays de la libre Amérique  emploie tous ses efforts pour trouver la paix dans cette partie du monde, il est évident qu'il a d'autres desseins impérialistes comme à son habitude.

Capture d'écran d'images de la télévision d'Etat syrienne montrant le ciel de Damas embrasé par des explosions, le 5 mai 2013 à l'aube.
Capture d'écran d'images de la télévision d'Etat syrienne montrant le ciel de Damas embrasé par des explosions, le 5 mai 2013 à l'aube.Reuters

 

Quant à la traque contre des mouvements terroristes par Israël, le prétexte a bon dos. Pourquoi bombarder la Syrie à cette fin et aider de fait les rebelles à Bachar el Assad qui, dans les faubourgs de Damas, sont effectivement des fascistes islamistes? Ceux-ci ne songent qu'à instaurer la charia, soutenus militairement et financièrement par l'Arabie Saoudite et le Qatar, deux monarchies de droit divin et absolutistes dans lesquelles la démocratie n'existe pas.

 

Quant aux armes de destructions massives, notamment par effets chimiques, qu'aurait utilisé le régime syrien, le témoignage de Carla del Ponte, à la radio suisse italienne est édifiant: "Selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin. Nos enquêtes devront encore être approfondies, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages, mais selon ce que nous avons pu établir jusqu'à présent, pour le moment ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin".


Carla del Ponte a été l'ancien procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie.  Elle est maintenant membre de la Commission d'enquête de l'ONU, ordonnée suite aux allégations des USA sur l'utilisation du gaz sarin par l'armée syrienne.

Les bombardements de l'aviation israëlienne conforte donc le Front al-Nosra, qui a fait allégeance au grand jour à al-Qaida et qui gagne en puissance avec l’afflux de djihadistes étrangers, tout en ne reconnaissant pas les soldats rebelles au régime syrien

 

Pour poursuivre la colonisation de la Palestine, avec l'accord tacite des USA, l'état hébreu, pour parvenir au "grand Israël", a tout intérêt à entretenir la guerre au mépris de la souveraineté des peuples dont il est le voisin.

Commenter cet article