Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

trentième anniversaire cupcake Banque d'images - 6679986

C'est con de rater un anniversaire dans une famille unie. Surtout 30 ans c'est le bel âge, plus très jeune mais encore très loin d'être vieux. Alors 30 ans dans la vie, ça ne doit pas passer inaperçu.


Et bien eux, ils ont oublié. C'est vrai que cela tombait un 1er avril, entre les cloches qui étaient revenues de Rome et les blagounettes du poisson d'avril. Mais quand même, oublier le 1er avril 1983 à l'Elysée occupé par François II, ça manque de panache. Surtout que ce premier avril-là avait eu lieu sous le règne de François 1er, Mitterrand qu'il s'appelait avant d'être le roi élu de la France.

 

Pourtant, ce ne fut pas rien pour des millions de travailleurs. A l'époque on disait travailleur au lieu de salarié, mais c'est du pareil au même: l'un et l'autre sont exploités. Depuis le 10 mai 1981, les Français avaient donc François 1er et un gouvernement socialiste avec 4 ministres communistes. Cela n'avait pas duré longtemps, dès 1982 Mauroy, le premier chambellan de l'Elysée, annonçait la rigueur pour sauver le pays de la faillite. Tout comme François II actuellement, sauf que le premier attendit un ans pour ce faire. Bref, cependant la même potion contre le même mal. On voit aujourd'hui où on en est. A cette époque, les ministres cocos pensaient modifier la feuille de route de François 1er et n'ont démissionné qu'en 1983, leurs illusions déchirées aux épines de la rose.

 

Bon, c'est longuet ton histoire du 1er avril 1983, me direz-vous. Mais que c'est-il donc passé ce jour-là?

Et bien, le 1er avril 1983, entrait en application la retraite à 60 ans. C'était l'une des promesses du candidat socialiste Mitterrand à la présidentielle de mai 1981. Il parlait aussi de 55 ans pour la retraite des femmes, mais cela avait été oublié sans grand débat.

 

A l'époque, la droite et le patronat hurlaient à grands cris contre cette mesure progressiste. En 2013, la droite et le patronat reprennent les mêmes arguments, avec cette fois-ci dans leur barque le PS et la CFDT. Quand on sait, d'après plusieurs indicateurs, que aujourd'hui l'espérance de vie en bonne santé est de 62 ans pour les hommes et de 63 ans pour les femmes, avec une tendance à la baisse de cet âge vu le mal-être dans notre société.

 

Bon, je ne vous fais pas un dessin. Vous savez pourquoi François II et son fan-club n'ont pas voulu souffler un trentième anniversaire.

Commenter cet article

sorcière and co 12/04/2013 20:17

les françois se suivent mais ne se ressemblent pas, le premier avec tous ses défauts a tenu au moins plusieurs de ses promesses le deuxième n'en tient aucune et a autant sinon plus de défauts que
le premier
que dieu nous protège!!!!!