Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Bonnet blanc, blanc bonnet

Je m'excuse d'emprunter la langue maternelle de mes ancêtres, mais j'y suis obligé. L'Elysée n'a plus que le mot rigueur dans ses actes et son gouvernement peaufine une saignée dans les dépenses publiques pour économiser le moindre euro. Vont passer dans la moulinette de l'austérité économique, les allocations familiales, les allocations logement, la formation professionnelle, les services publics, les collectivités territoriales, comme les pensions de retraites. Tout comme l'avait fait Zapatero, le frère jumeau socialiste espagnol de François Hollande, avant que la droite ne revienne au pouvoir pour faire pareil.

Alors, pas toujours blanc bonnet et bonnet blanc la social-démocratie et la droite?


Est-ce à la solidarité nationale de compenser les cadeaux envers le patronat et la fraude fiscale, au détriment du pouvoir d'achat et de l'emploi?


Didier Migaud, président PS de la Cour des Comptes nommé par Sarkozy et gardé par Hollande, vient de pondre un énième rapport en ce sens, comme fiscaliser les allocs familiales et baisser les pensions de retraites. Claude Evin, directeur PS de l'Agence régionale de santé d'île-de-France nommé par Sarkozy et conservé par Hollande, ne veut toujours pas défendre l'hôpital public de Mantes-la-Jolie.

 

Hola, qué tal, oui, comment ça va, se sont dit dernièrement le PS français et le PS espagnol lors de la dernière réunion de l'Internationale socialiste. Pendant ce temps, dans notre pays, le CAC 40 va bénéficier d'un crédit d'impôt qui coûtera 20 milliards d'euros au trésor public.

Alors, toujours pas bonete blanco y blanco bonete*?

 

* bonnet blanc et blanc bonnet?

Commenter cet article