Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs


 

Selon le gps de la politique, Henri Emmanuelli était considéré comme étant de l'aile gauche du PS. Droite ou gauche dans le parti à la rose, ce n'est pas mes oignons. Sauf lorsque j'en subis, moi comme beaucoup d'autres, la très mauvaise tambouille servie actuellement par le maître-queue que le PS, unanime, a placé à l'Elysée.

 

Et voilà que Jean-Marc Ayrault, le grand marmiton que François Hollande a donné à la France, crée une sauce pour faire pareil que Sarkozy au sujet des retraites. Et paf, celui que l'on considérait comme le Robin des Bois de gauche au PS, Henri Emmanuelli pour ceux qui ne suivraient pas, déclare sur France Info  "que des gens passent plus de temps à la retraite que dans la vie active. Dans l'avenir, c'est une situation qui ne peut pas perdurer. La biologie fait qu'il faut quand même se poser la question de la durée de cotisation."". Cela ne tombe comme un cheveu dans la soupe, le palais de l'Elysée avait l'idée d'allonger le nombre de cotisations et de reculer l'âge de départ à la retraite.

 

Bon, le camarade Emmanuelli n'a pas trop de souci à se faire pour la sienne de retraite. A près de 68 ans, il fut ministre plusieurs fois et président de l'Assemblée nationale. Aujourd'ui, il est député des Landes et président du conseil général de ce département. Il a encore le temps, Benoît XVI a pris sa retraite à 85 ans, lui.

J'oubliais, depuis juillet 2012, toujours le même est aussi président de  la Caisse des dépôts et de consignations. Cela tombe bien, il a été directeur-adjoint de la Compagnie financière Edmond de Rothschild, avant de se croiser pour le PS.

 

Chiche que le 5 mars 2013, il ne sera pas, avec son écharpe tricolore de représentant du peuple, dans les rues pour manifester. Le 5 mars comme dans une autre manif d'ailleurs.

C'est dans les vieux chaudrons que l'on fait les meilleures soupes. Voire, celui de la social-démocratie sent le cramé depuis très longtemps. Par contre, la soupe semble bonne du côté de l'Elysée. Et ça serait con, en ces années de crise, d'y cracher dedans.

Commenter cet article

sorcière and co 01/03/2013 20:28

henri ne crache pas dans la soupe des privilèges, moi par contre je crache sur les faces de faux jetons, les traites et les menteurs