Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Selon la loi sur la transparence de la vie politique, comme les députés, les sénateurs doivent se rattacher à un parti politique afin de le faire bénéficier de 42 000 euros par an et par parlementaire.

Il faut cependant avoir présenté au moins 50 candidats aux élections et recueilli au moins 1% des voix.


8 sénateurs se sont rattachés au Centre pour la France, étiquette du Modem lors des élections.

 Et Jean-Pierre Chevènement, sénateur étiqueté MRC (mouvement républicain et citoyen), s'est retrouvé lui tout soulet ni sans avoir réuni les deux conditions précitées.


Il aurait pu s'apparenter avec le Ps, vu que l'Elysée l'a nommé, le 23 octobre 2012, représentant spécial pour la Russie dans le cadre de la "diplomatie économique" du Quai d'Orsay. C'est dire...


Bons_baisers_de_russie

 

Et bien non, va pour le Modem qui lui refilera ses 42 000 euros, tout en précisant: "C’est un service désintéressé qu’on lui rend, entre responsables politiques qui aiment la liberté (...)"

 

Alors, Jean-Pierre, le fric avant les idées?

Commenter cet article