Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pas en Afrique, c'est fait. Mais contre l'argent sale et la fraude que les cols blancs dissimulent dans les paradis fiscaux? Il va commencer par les paradis fiscaux qui fleurissent au sein même de l'Union Européenne.


 Mais le chef des armées françaises, selon la constitution de la 5e république, at-il établi un plan de bataille?

Un conseil, pour la Grande-Bretagne, attendons le jour des obsèques nationales de la Thatcher. On pourra prendre la City par surprise. Et pas à la nage, mais par le tunnel sous la Manche qui arrive directement à Londres. Attention toutefois qu'il n'y ait pas un pontife du gouvernement gaulois qui soit présent chez les Britich ce jour-là, ça serait traître.

Pour le grand-duché du Luxembourg, c'est bien plus fastoche, c'est notre voisin. Si c'est un vrai paradis fiscal, son armée est d'opérette. On y envoie juste le ministre de la guerre Le Drian et le tour est joué.

Pour la Suisse, on a déjà des éclaireurs en la personne de Jérôme Cahuzac ou de Jean-Marie Le Pen. Comme ils sont tous les deux bons patriotes, ils vont collaborer.

Quant aux sociétés made in France qui font du fric chez nous, mais qui spéculent surtout hors de l'hexagone. il n'y a qu'à les entendre, les yeux dans les yeux. A première vue, il n'y aurait que François II et son gouvernement (Cahuzac n'y est plus) pour ne pas savoir le nombre de filiales que le CAC 40 entretient dans les paradis fiscaux.

 

Bon l'Elysée, c'est quand qu'on attaque? Aujourd'hui ou demain peut-être? Ou après le janvier 2015? Figurez-vous qu'à cette date, le paradis fiscal qu'est le grand-duché du Luxembourg, filera des infos au fisc français. Vous croyez que d'ici là, ceux qui cachent leur poule aux oeufs d'or dans cet état fondateur de l'UE, vont attendre le 1er janvier 2015 pour déguerpir en Suisse? Ou bien ailleurs? Avec la concurrence libre et non faussée, ce ne sont pas les ficelles qui manquent pour spéculer dans le monde. Tiens les îles Caïmans, par exemple où s'est posé le trésorier de campagne de son pote François quand celui-ci était socialiste avec des visées sur un certain palais.

 

Allez, mobilisation générale du PS et des Verts pour laver plus blanc que blanc le capitalisme.


Et pour les aider, cette image qui ne vient pas des services Pierre Moscovici, ministre des Finances. Lui non plus ne savait pas que ça existait. Oui, quand il était vice-président du lobby patronal Le Cercle de l'industrie, entre la poire et le fromage, on n'en parlait pas. Juré et les yeux dans les yeux.

Commenter cet article