Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Rappel: Joseph Tual, grand reporter à Fr3, un paquet d'années d'ancienneté et délégué CGT, s'était vu reprocher un tweet contre la direction de sa chaîne, après la défaite de Sarkozy le 6 mai. Mis à pied à titre conservatoire, il avait été convoqué devant une commission de discipline pour être sanctionné (jusqu'au licenciement), le 11juin. Pour ce jour, la CGT de Fr3 avait déposé un préavis de grève.

 

  On croyait "l'affaire Tual" terminée depuis le 8 juin, après la levée de sa mise à pied et la suppression de la commission de discipline. Or, dans un communiqué publié mercredi, la direction de Fr3 annonce la réunion d'une nouvelle commission de discipline "afin de mettre un terme à toute ambiguïté concernant la sanction du journaliste",  écrit lemonde.fr.

 

  Pourtant, dans "un souci d'apaisement", son journaliste s'étant excusé, Fr3 était revenue sur sa décision et la CGT avait levé son préavis de grève.

   Or revancharde, cette même direction n'a pas goûté le communiqué de la CGT, cité par lemonde.fr: "Ne jouons pas sur les mots. En réalité, le PDG a bien compris que pour quelques tweets à l'humour potache, la mise à pied était largement disproportionnée pour un dossier vide de contenu. Aujourd'hui, il n'y a pas de sanction, pas de retenue sur salaire, pas de commission de discipline, pas d'inscription au dossier. (...) Il semble bien qu'une partie de la direction, par esprit de revanche, n'accepte pas l'apaisement proposé ".

 

 Rebelote donc pour Joseph Tual pour une nouvelle commission de discipline!

Joint par "Le Monde", Marc Chauvelot,  secrétaire général du SNRT CGT de France Télévisions dit sa "stupéfaction" car, pour l'organisation syndicale "l'affaire était close". Il dénonce, en outre, "l'incohérence totale et l'irresponsabilité" de la direction de France Télévisions.

On ne serait pas mieux dire. Affaire à suivre donc. Lamentable.

 

Commenter cet article