Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

     L'OMC est l'organisation mondiale du commerce, tout un programme, pas besoin de développer. Son directeur général est un Français: Pascal Lamy.

     Bon, vous l'avez compris, la crise, dont Nicolas Sarkozy et son équipe affirmait qu'elle était derrière nous, fait encore partie de notre quotidien. Et le remède proposé est le même que celui d'hier, mais avec des doses aggravées: appauvrir les pauvres pour engraisser les marchés. Dans les médias, même chanson. Et même si vous lisiez la rubrique des chiens écrasés, aucun adversaire à cette politique libérale n'y est interviewé, c'est dire. Oui, personne pour dire de répartir plus équitablement les richesses de la nation, d'arrêter les délocalisations, de garantir les acquis sociaux, de remettre en cause les lois du marché et de la libre concurrence. Que voulez-vous, c'est la mondialisation et sans le marché (capitaliste), point de salut, bêtes que vous êtes, répètent inlassablement économistes, politiques et patrons. A croire qu'ils logent tous dans les appentis de l'Elysée, allez savoir.

 

     Et voilà que le directeur général de l'OMC dit la même chose. Il affirme même que en Asie ou en Afrique, on voit surtout des perspectives positives. Ah oui, comme la famine sur le continent africain ou la déforestation de l'Amazonie, peut-être?

 

     Mais ne trouvez-vous pas bizarre que l'on puisse servir hier le FMI, aujourd'hui l'Agence Régionale de Santé d'Île-de-France et l'OMC, comme si rien n'était? Ah, je ne vous avait pas dit que Pascal Lamy faisait dans la social-démocratie, comme messieurs Papandréou en Grèce et Zapatero en Espagne. Et bien voilà, je vous le dis.

Commenter cet article