Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

"Le grand Zorro, le beau Zorro, avec son fouet et son grand chapeau..." Oui, mais à Florange, n'est pas Zorro qui veut, surtout si on se laisse faire par un financier et qu'on se plaît à manger son chapeau devant la France entière. Pour les couleuvres, on les laisse toutefois à ses subalternes de ministres.

 

Pourtant que ne connaissait pas le PS de la finance? "C'est notre seul ennemi", avait plastronné le candidat Hollande dans le fameux discours du Bourget où il dévida ses promesses électorales. Il était même venu à Florange pour encourager les sidérurgistes dans leur combat contre Mittal. Et Jean-Marc Ayrault, qui n'était pas encore le Zayrault dans les sondages d'un gouvernement en chute libre, avait posé son auguste personne chez Arcelor-Mittal, le 29 mars dernier.

On semble s'étonner de ce soi-disant manque de cohérence entre les propos et les actes (c'est le moins qu'on puisse dire) de l'Elysée, de son premier chambellan et de leur prince de l'esbrouffe, Montebourg, plutôt fou du roi pour amuser la galerie que chef du Redressement productif de la France.

Mais depuis quand, les partis sociaux démocrates n'engagent-ils plus le combat contre les puissances de l'argent et l'injustice sociale? En attendant que vous me précisiez une date, l'Elysée vient de condamner à mort les Hauts-fourneaux de Florange, puisque l'accord de Munich Mittal-Zayrault coupera leur alimentation en gaz début 2013.

 

J'ai entendu la CFDT, au sortir hier soir de la réuinion à Matignon avec Ayrault, dire qu'elle va poursuivre la "négociation". Oui, en matière de syndicalisme aussi, n'est pas Zorro qui le proclame.

Commenter cet article