Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Charles Pasqua et André Santini, deux anciens ministres et chevaliers blancs de droite, ont été condamnés lundi à 2 ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Versailles dans une affaire de détournement de fonds de la fondation d'art Hamon. Le tribunal a assorti la peine de Charles Pasqua d'une amende de 150 000 euros d'amende et 2 ans d'inéligibilité. Pour André Santini, député-maire d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), l'amende s'élève à 200 000 euros et la peine d'inéligibilité à 5 ans.


Les deux anciens ministres de droite étaient poursuivis en tant que respectivement président et vice-président du Syndicat mixte de l'Ile-Saint-Germain, une structure qui devait construire un musée en échange d'une donation de 192 oeuvres d'art par Jean Hamon.

Ce musée n'a jamais vu le jour. Dans cette affaire de détournement de fonds, la justice a reproché aux protagonistes de ce dossier des surfacturations et l'émission de fausses factures. Le collectionneur d'art Jean Hamon écope d'une peine de 2 ans de prison avec sursis, 200 000 euros d'amende et l'interdiction de gérer une entreprise commerciale durant 5 ans.

 

Mais mon voisin me dit que, dans cette affaire, il lui semble que si on a détourné un boeuf, on est puni comme si c'était un oeuf. Bon, des fois, il radote mon voisin. il en est toujours resté à la vieille fable Les animaux malades de la peste, alors que nous vivons au XXIe siècle. Ce n'est pas vrai?

Vimar

Illustration d'Auguste Vimar pour Les Animaux malades de la Peste de Jean de La Fontaine

Commenter cet article