Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Le deuxième tour de la présidentielle demeure indécis entre un islamiste pur et dur crédité de 24,35% des suffrages et un ex-premier ministre du dictateur déchu, par ailleurs général d'une armée faisant toujours la pluie et le beau temps en l'Egypte, crédité lui de 23,25%. Surtout, 54% des électeurs ne se sont pas déplacés pour mettre un bulletin dans l'urne, considérant sans doute que les propositions des uns ou des autres ne contrarieraient pas leur mal de vivre.

  Les islamistes crient victoire pour avoir glané le pompon au premier tour. Or, il sont en recul de près de 20% sur leurs résultats des législatives. Et avec l'abstention en hausse sur ces dernières élections, le désaveu est d'autant plus cinglant. Un dessin de Burki sur l'élection du premier tour:

 

  Alors, pour le deuxième tour de la présidentielle: la peste ou le choléra? Assurément, la participation électorale risque encore de chuter. Dès l'annonce des résultats du premier tour de la présidentielle, des milliers d'Egyptiens ont manifesté sur la place Tahrir au Caire contre les intégristes musulmans et contre le candidat de l'armée et de l'ancien pouvoir.

 

527313_3347039629035_1060126050_3157148_1488304881_n

 

Commenter cet article