Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

     A un concours international de l'enfumage, le premier ministre du gouvernement des nantis serait dans les nominés. Avec de très grandes chances d'en être le gagnant.

     Par souci d'équité, a-t-il prétendu hier, (pour faire passer la première pilule d'austérité et les choix de sa mauvaise politique), j'ai décidé de taxer les grandes fortunes à hauteur de... (roulements de tambour)......200 millions d'euros.

     Pile poil comme le CAC 40 le préconisait dans sa tribune parue dans le Nouvel Observateur, ce journal dit de gauche. Étonnant, non? Pas que le Nouvel Observateur se dise de gauche (encore que), mais que le gouvernement taxe les grandes fortunes, au centime près, comme celles-ci le préconisaient. Un peu comme s'ils s'étaient concertés.

 

     Pour le reste, pas touche au grisbi, aux dividendes, aux plus-values et aux paradis fiscaux. L'impôt sur les grandes fortunes (ISF) a même été allégé de 2,3 milliards d'euros. Et, lorsqu'un salarié de PSA (après 25 ans d'ancienneté) peut espérer 1500 euros par mois, son PDG encaisse 9000 euros par jour, dimanche compris.

     Monsieur Total (3 milliards d'euros de salaire annuel), devant le Cercle des économistes, en juillet dernier, à Aix-en-Provence, disait:"Les chiffres en valeur absolue, ça ne veut rien dire: je peux gagner 100 milliards d'euros et ne pas être riche".

     Et pour en rajouter à cette farce indigne, le Medef vient de déclarer que les mesures du gouvernement vont altérer la compétitivité des entreprises.

 

     Il y a des coups de pied au cul qui se perdent. Et en disant cela, je suis loin de ma véritable pensée.

Commenter cet article