Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs


mohamed-morsi-elu.jpg

  Avec l'aide de Dieu et des voix obtenues au deuxième tour de la présidentielle où on avait le choix entre la peste, les militaires, et le choléra, les Frères musulmans, ou l'inverse. Bref le voilà président de l'Egypte.


  Et pour que tout roule sous des roulettes, celle de Dieu dont il dit être son messager sur terre, il a limogé tous les directeurs et rédacteurs en chef de la presse nationale. Pile poil d'une barbe d'un Frère musulman, et comme faisait Moubarak du temps où il était dictateur. Et pour ceux qui contesteraient son élection voulue par Dieu et moins par les urnes, en août, la chaîne de télé indépendante Al-Faraïn est fermée par la Justice pendant un mois et son directeur inculpé d'"incitation au meurtre du chef de l'Etat et préparation de coup d'Etat", pour avoir dit qu'il n'aimait pas trop les islamistes. Toujours en août, parce que des journalistes indépendants ne comprennent rien à la voix de Dieu, le journal Al Dostour est saisi pour "offense au président" et son directeur interdit de quitter l'Egypte des Frères musulmans. Oui, il est accusé d'avoir "publié des rumeurs mensongères incitant au chaos dans la société". Ah ça mais...

 

  Mais d'où qui sort le Frère Morsi? Pas de la cuisse de Jupiter tout de même, car il n'y a que Dieu que le sien.

  Devenu ingénieur en 1978 et touché aussitôt par la grâce des Frères musulmans, il s'exile durant plus de 10 ans aux USA, en Californie pour être plus précis. Oui, c'est mieux pour le climat que le Groeland. Il va même enseigner dans 2 universités de Los Angeles (Les Anges en gaulois). C'est dire si c'est un paradis pour lui cette Californie. Et comme il s'y sent si bien, deux de ses enfants ont la nationalité de la libre Amérique. Le grand satan comme disent plutôt les démocrates qui dirigent l'Iran, toujours au nom de Dieu.

 

  Bon de retour au pays (oui les voix de Dieu sont toujours impénétrables), le Frère Morsi ne sait plus parler anglais et sa femme porte le voile et pas celui de la mariée. D'ailleurs, elle se fait appeler "Oum Ahmed" (mère d'Ahmed) du prénom de son premier-né. Oui, parce que "Mère de deux de mes gosses qui ont la nationalité américaine", ça faisait trop long en égyptien.

  Le Frère Morsi est bien parti. En 2007, il avait fichu dans le programme des Frères musulmans que les lois soient rédigées sous la supervision d'un conseil de curés. Pardon d'oulémas. C'est pour demain. Et pour ce faire, il a pris le chef du renseignement militaire comme ministre de la Défense. Comme ça il connaîtra tout en faisant marcher tout le monde au pas.

 

  En parlant de monde, je n'ai pas encore lu un communiqué de Paris sur ces attaques contre la liberté en Egypte. C'est vrai que je n'ai pas plus lu un communiqué de Paris sur la défense de la démocratie en Arabie saoudite, au Bahreïn ou dans un autre pays arabe ami. Ami de qui au fait?

 

  .

Commenter cet article