Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  C'est ce qu'a déclaré hier à la presse, à la sortie des bureaux du premier ministre, le pdg de PSA. Il a rajouté qu'il n'y aurait aucun licenciement chez PSA. Et le cabinet du premier ministre n'a apporté aucun démenti.

  On est loin du juste combat des salariés d'Aulnay pour que l'usine ne ferme pas et que sa production automobile reste pérenne. Quant à discuter avec ceux qui cassent l'industrie française pour le seul profit des actionnaires, on est encore plus loin des rodomontades du ministre du Redressement productif.

  Si l'action du gouvernement ne consiste qu'à négocier des plans de licenciement, les patrons voyous auront beau jeu de lui proposer des licenciements à la pelle, puis de rabaisser ce chiffre après un "dialogue constructif". Mais au final, il y aura toujours des licenciements et la perte de notre tissu industriel. Cela s'appelle gérer la crise et non pas sauvegarder l'emploi et la force économique de notre pays.

 

  Ce n'est pas le sens de la lutte que mène actuellement la CGT de PSA Aulnay, qui appelle à une journée de grèves et de rassemblement.

PSA Aulnay, le choc

 

 

rassemblement devant le siège, mercredi 25 juillet .

Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
23/07/2012

 

Communiqué à la Presse

 




Les salariés de PSA Aulnay en grève le 25 juillet organisent un rassemblement devant le siège parisien

et appellent les syndicats du groupe à envoyer des délégations manifester  à Paris.

Retrait du plan Varin !

 

 

Les salariés de PSA Aulnay soutenus par les syndicats CGT-SIA-CFDT-CFTC et SUD seront en grève ce 25 juillet et manifesteront devant le siège parisien de PSA afin de protester contre le plan de 8 000 suppressions d'emplois dont 1 400 licenciements à Rennes et la fermeture de l'usine d'Aulnay.

Les salariés de PSA Aulnay :

Ø  organisent un rassemblement devant le siège parisien à partir de 10h/10h30

Ø  appellent les syndicats de toutes les usines du groupe PSA à envoyer des délégations et à se rassembler devant le siège parisien pour exiger le retrait du plan des 8 000 suppressions d'emplois dont 1 400 licenciements à Rennes et contre la fermeture d'Aulnay.

 

Ce plan est inacceptable et injustifié !

 

Déroulement de la journée :

Ø  7h30 : réunion du Comité de liaison européen où la direction communiquera les résultats financiers aux Organisations Syndicales.

Pour la CGT, contacter Bruno Lemerle : 0607595773

 

Ø  9h : réunion du CCE extraordinaire au 75 Avenue de la Grande Armée.

Départ des salariés d'Aulnay de l'usine pour se rendre à la gare  RER de Villepinte.

 

Ø  10h/10h30 : arrivée du cortège des salariés en manifestation de la station RER Étoile au 75 avenue Grande Armée.

 

Aulnay, le 22 juillet 2012

 

Commenter cet article

S
dialogue constructif, ceci n'est pas ce que demande la cgt, bien sûr que les travailleurs pourraient avoir un poste après psa mais pour combien de temps car les postes obtenus de cette manière sont
plus précaires que précaires( je parle, en connaissance de cause) et si malgré tout ils reclassaient les 8000 salariés, il n'en resterait pas moins 8000 emplois supprimés pour la france,le
gouvernement doit sortir de ses rêves et voir un peu plus loin que les quelques années de pouvoir qu'il vient d'obtenir , le chiendent ne se coupe pas il s'arrache
Répondre