Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     De-profundis.jpg

     Voilà, c'est fait, en ce mois de février 2012. je suis mort et ne le savais pas. C'est The Guardian, un journal britannique qui a prévenu le monde entier de mon décès.

     En fait, il citait les propos du candidat de la social-démocratie française à l'élection présidentielle, François Hollande: "Aujourd'hui, il n'y a plus de communistes en France, ou pas beaucoup." Et pour rassurer plus encore la City (la place financière la plus importante en Europe, marche-pied du dollar américain, dans laquelle s'échangent des tonnes d'argent sale au quotidien), François Hollande en remet une couche: "La gauche a été au gouvernement pendant 15 ans au cours desquels nous avons libéralisé l'économie et ouvert les marchés à la finance et aux privatisations. Il n'y a pas de crainte à avoir". (Si je suis élu avec mes potes d'Europe-Ecologie-les Verts, puisqu'il y a accord -sic- pour gouverner: note de ma pomme).

     Voilà tout est dit: et sur le PCF qui ne compte plus pour entrer à l'Elysée et sur le genre de politique que François Hollande poursuivra s'il venait à y entrer.

     Affirmer cela dans les colonnes d'un journal originaire du pays européen le plus avancé dans le capitalisme est plus qu'une simple imbécillité. Et la déclaration du PCF, en ce sens-là, demeure bien timorée et loin du compte.

 

     Ceci étant, puisque pour ma part je me sens encore vivace et sain d'esprit, je le déclare franchement: le 22 avril 2012, je voterai utile Front de gauche. Et le lendemain du 6 mai, quoiqu'il advienne, je battrai les pavés. D'ailleurs, dès ce 29 février, je vais m'y entraîner contre la loi du capital et l'austérité d'où qu'elle provienne.

     Que fera François Hollande ce jour-là? Papotera-t-il complaisamment dans une feuille libérale allemande, pour rassurer a son tour la CDU d'Angela Merkel, ce parti frère de l'UMP de Sarkozy?

Commenter cet article

sorcière and co 15/02/2012 10:38

ma déception est grande, se faire enterrer à l'étranger, alors que depuis quelque temps, nous sommes très vivants et de plus en plus enthousiastes pour l'avenir
non nous ne sommes pas morts, mais nous sommes toujours avec le peuple qui veut changer de vie, par contre pour celui qui cire les pompes de la finance (et oui l'image est osée, mais réelle)en se
disant représentant du peuple de gauche est un socialiste moribond qui ne changera rien à notre souffrance

Le Mantois et Partout ailleurs 15/02/2012 10:46



Tout est dit, il me semble avec ce commentaire à mon article.