Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     davos.jpg     C'est qu'il doit être occupé, peut-être, à préparer la soupe qu'il va servir à Nicolas Sarkozy, dimanche soir pour I télé, l'une des chaînes d'infos réquisitionnées par l'Elysée pour dire la bonne parole présidentielle. En toute indépendance, comme de bien entendu.

     Pourtant,  le forum de Davos est un évènement qui compte dans le monde capitaliste depuis des lustres. Il se tient chaque année en Suisse, le pays des banques plus immaculées que la neige de ses montagnes: c'est dire. Cette année, ils sont venus, ils sont tous là et aucun frère maudit ne les accompagne. Ce n'est que du beau monde: des centaines de dirigeants d'entreprises et pas de la petite épicerie de quartier, des banquiers (surtout ceux des paradis fiscaux), des hauts fonctionnaires, des intellectuels (sic) et des économistes (ça c'est bien vrai) de la pensée unique. 40 chefs d'Etats seront également de Davos 2012, donc des monarques en pétro-dollars. Il paraît même que d'éminents syndicalistes (sic) sont attendus aussi pour déblatérer.

     Le clou de ces 5 jours de discussions endiablées autour de "La grande transformation - élaborer de nouveaux modèles" (pas moins) sera l'intervention d'Angela Merkel. C'est dire si les changements annoncés dans ce conclave économique mondial vont révolutionner le quotidien de la planète.

     Le coût est de 25 000 euros par personne. Mais rassurez-vous, c'est pris sur la sueur des travailleurs ou sur les deniers publics.

 

     Alors, comme ça Jean-Marc Sylvestre, ce brillantissime économiste, ne vous en a pas causé dans le poste? Il fatigue sûrement le pauvre vieux. Il va falloir qu'il prenne des vacances. Mais ça ne saurait tarder. C'est juste après le 6 mai 2012. Enfin, peut-être...

Commenter cet article