Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Donnez-moi le père. Celui-ci est le président d'honneur du parti conduit par sa fille, la Marine national dont le slogan favori est "tous pourris, sauf nous".

 

Or Médiapart, dont le sérieux des enquêtes n'est plus à démontrer sauf pour Jean-michel Apathie chroniqueur à RTL et Canal+, révèle que le trésorier de campagne de Jean Marie Le Pen aurait utilisé les services de plusieurs sociétés offshore: Overseas Property Services Limited (à Gibraltar) et Hadret Al-Raiss (au Panama), paradis fiscaux les plus cotés dans le monde des affaires.

Jean-Pierre Mouchard (le nom de famille est véridique) occupait donc le poste de trésorier du micro-parti Cotelec jusqu’à 1997, une structure chargée de financer le parti de Jean-Marie Le Pen. Attention, si les coordonnées de Cotelec figuraient souvent au bas des tracts pour appeler aux dons du culte du chef, Jean-Pierre Mouchard n'a aucune fonction dans l'appareil officiel du parti. Comme ni vu ni connu mais je t'embrouille?

 

«De ce que j'en sais, ce compte était parfaitement légal et déclaré», a assuré Marine Le Pen à Mediapart.

Pour Jean-Marie Le Pen, le compte appartient exclusivement à Jean-Pierre Mouchard et serait lié à un emprunt de sa société d’édition de disques, la Serp. Il nie d’ailleurs l’existence des deux millions de francs évoqués par Mediapart.


Le Canard Enchaîné daté du 10 avril évoque, lui aussi, l’existence d’un compte suisse pour l’ancien chef de parti du FN. Un compte «cogéré par un éditeur français, Jean-Pierre Mouchard, trésorier de l’association de financement du FN, Cotelec» dont la somme sera ensuite «transférée sur un compte à la banque suisse Darier».

A-t-on là l’explication du silence relatif du Front national vis-à-vis de l’affaire Cahuzac? Le Front national s’est peu exprimé sur tout cela.

 

Médiapart souligne:«Lors des révélations de Mediapart, le 4 décembre, comme lors de l’ouverture de l’information judiciaire pour “blanchiment de fraude fiscale” et la démission du ministre, le 19 mars, le Front national n’a pas jugé bon de diffuser un seul communiqué, alors qu’il n’a jamais manqué de le faire sur les autres “affaires”:  perquisitions au siège du PS du Pas-de-Calais, mise sous tutelle de la fédération PS des Bouches-du-Rhône, mise en examen de Sarkozy…»


On se rappelle que c'est Philippe Péninque, ancien du GUD et grand pote à la Marine national, avocat d'affaires et fiscaliste, qui avait ouvert le compte secret de Jérôme Cahuzac en Suisse à UBS.

Là, la fille de son père avait déclaré sur RTL«Ouvrir un compte à l’étranger n’est pas un délit».

CQFD.

fn.jpg

Commenter cet article