Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

   Non, pas celle à voile ou à vapeur, ni celle de notre armée sur les flots. Ce n'est que l'appel de la fille de son père-nous voilà, la nouvelle vague brun marine à ce qu'on dit. Enfin nouvelle, faut voir. Jean-Marie Le Pen est toujours président d'honneur de son parti et nul dans ce clos ne songe à l'en détrôner. Pourtant, il a de sacrés antécédents. L'un au hasard: lemonde.fr révèle que lors de la guerre d'Algérie, lieutenant dans les paras, il torturait même à domicile, avec toujours sur lui un poignard de l'armée hitlérienne, c'est dire...

  Mais de ce passé faisons table rase, proclament aujourd'hui des députés Ump qui voudraient bien s'acoquiner avec le fn pour être réélu en juin.

  Bon, Mariani et Longuet, deux ministres de la même couleur avaient écrit longuement dans Minute, une feuille de l'extrême droite. Et Sarko en personne avait pour conseiller spécial un certain Buisson, ex-rédacteur du même Minute. Le monde de la haine et des copains est bien petit...

 

  Dès lors, dans Valeurs actuelles (le bien nommé, ma foi), hebdomadaire droitier, Jean-Marine tend sa main délicate à tout ce joli monde. Preuve de sa bonne volonté et de sa connivence avec le parti de l'ex-président, son électorat a voté en majorité pour Sarko au deuxième tour de la présidentielle. Oui, et comme un député Ump sur trois risque de perdre sa chemise aux prochaines législatives: coucou, me voilà, moi Marine, le sauveur de l'Ump à défaut d'être celui de la France comme un sinistre maréchal.

  Mais de ce passé aussi faisons table rase.

 

  Allez va, le brouet est servi, pourquoi ne pas en profiter... On vous le sert chaud ou froid? Il est brun marine...

medium_miyeok_guk.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article