Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le Mantois hier et aujourd'hui

     C'est aujourd'hui la Journée internationale pour l'élimination de la violence exercée contre les femmes. Elle n'est surtout pas de trop et les manifestations (qui se sont déroulées ou qui vont le faire) ne sont pas non plus de trop dans notre société où le machisme prédomine.

     Citons alors le rassemblement contre les agressions sexuelles, tenu à Paris place Igor Stravisky, à l'initiative de Osez le féminisme, du Collectif féministe contre le viol et de Mix-Cité. A Toulouse, sera présenté le film Où va la nuit, en présence de son actrice principale Yolande Moreau. Un très beau film de Martin Provost, sur la descente aux enfers d'une femme qui finira par assassiner son époux pour prendre (à sa façon) son destin en main. La Fédération nationale Solidarités Femmes, quant à elle, a opté pour une campagne publicitaire choc avec des portraits d'hommes souriants mais avec des mains de monstres. A Nantes, l'association Gynécologues sans frontières organise un colloque sur les violences sexuelles à l'école ou au travail.

     Cette journée, je le répète, est légitime et nécessaire. Un agresseur peut prendre les traits de monsieur tout le monde. Aussi, encouragez à appeler, chaque jour, le numéro vert 3919 en cas d'urgence. Cela aussi n'est pas de trop.

 

     Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités (c'est son titre) du gouvernement des nantis et des patrons, se dit favorable à l'allongement de 3 à 10 ans pour la prescription en matière d'agressions sexuelles. Mais n'a-t-elle pas voix au chapitre au conseil des ministres pour qu'aucune loi n'ait été votée en ce sens? A moins, qu'une fois de plus, ce ne soient que des paroles électoralistes en vue de la réélection du pensionnaire de l'Elysée. C'est plutôt cela que je crois volontiers.

Commenter cet article