Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 


 

 

                                                                                              


 

Le CCN s’est réuni les 30 et 31 mai 2012 avec à son ordre du jour la poursuite du processus de consultation pour le ou la futur(e) Secrétaire général(e) et l’analyse de la situation économique et sociale.


Concernant le 1er point, depuis plusieurs mois la CGT a décidé d’engager un processus démocratique, de forme inédite, pour la proposition du ou de la futur(e) Secrétaire général(e). La CE confédérale a fait une proposition majoritaire d’une candidature à la succession de Bernard THIBAULT au prochain congrès de mars 2013, le CCN ne l’a pas approuvée.

Il a estimé que les débats devaient se prolonger en lien avec les orientations, la conception de la future direction et dans le cadre de la préparation du 50ème congrès. Pour ce faire, la CE confédérale est mandatée pour établir une méthode et un calendrier. Les organisations du CCN s’engagent à travailler ensemble les suites à donner à la préparation du congrès confédéral et au renouvellement du secrétaire général.


Le CCN a également débattu de la situation issue du nouveau contexte politique. Il s’engage avec la Direction confédérale à tout mettre en œuvre pour faire face aux enjeux revendicatifs de la période.

Il réaffirme son exigence d’une autre répartition des richesses vers le travail et la satisfaction des besoins en lien avec ses 10 exigences pour sortir de la crise. Face au patronat, qui tente d’instaurer toujours plus d’austérité, il appelle les salariés de toutes les professions, des territoires, entreprises et lieux de travail à faire entendre leurs revendications pour un véritable changement vers le progrès social et à décider des formes d’action pour les faire aboutir.


Le CCN appelle les salariés à se syndiquer à la CGT pour être les acteurs de ce changement.

Il appelle ses organisations à être partout à l’offensive dans la création d’une dynamique unitaire pour gagner une forte mobilisation interprofessionnelle, notamment dans le cadre de la conférence sociale annoncée par le Gouvernement.

Montreuil, le 31 mai 2012

 

Note de ma pomme: Bien sûr, les statuts de la Confédération sont respectés en ce qui concerne la désignation du futur secrétaire général de la CGT.

  Mais tout ça pour ça, alors que l'heure n'est pas à ce que le peuple des travailleurs attende, béat, que de la fumée blanche se dissipe au vent au-dessus de la CGT, à Montreuil?

Le présent est plutôt à l'action tout azimut car, malgré l'élection d'un président de la République socialiste, la crise nous étrangle et le capitalisme mord toujours autant dans notre quotidien pour accentuer ses profits.

  Alors, peu importe qui, après Bernard, entre Nadine, Agnès, Eric et même Zorro. C'est une CGT dans l'action et dans les luttes qu'il nous faut et pas d'un sauveur suprême, encore moins d'un Dieu, d'un César ou d'un tribun.

  C'est pour cela que, en tête du communiqué de la CGT, au lieu du logo moderne de la confédération, j'ai repris un emblème moins récent, mais toujours autant efficace, de mon humble avis.

 

Commenter cet article

sorcière and co 02/06/2012 19:50

bravo pour l'ancien logo de la cgt, la personnalité des camarades qui pourraient prendre la suite de bernard est importante mais il faut y mettre un bémol car ce qui compte ce sont les idées de la
cgt pour sortir les travailleurs de leur mal être et jusqu'à preuve un secrétaire général n'est jamais pour régler les problèmes il y a tous les travailleurs derrière

Canaille le Rouge 01/06/2012 09:10

pas avec la même forme mais convergent sur le fond j'ai dit chez moi ce que j'en pensais.
Ras le bol des querelles byzantines quand les barbares du CAC 40 après deux mois de "trêve" électoraliste repassent de la guerre de position à l'offensive générale

Le Mantois et Partout ailleurs 01/06/2012 09:51



Oui, je viens de recevoir ton article à ce sujet.