Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     CHOISISSEZ!

    2

 

      Oui, comment on vous le sert ce mécanisme européen de stabilité (le MES quoi), terme bien ampoulé pour cacher l'austérité forcée et les sanctions contre les peuples récalcitrants qui vont avec, tout en étranglant les dépenses sociales et l'investissement public? Et plus de modèle social européen, a ordonné aussi Mario Draghi, le boss de la BCE, pour araser complètement les conventions collectives nationales qui émergent encore ici ou là...

     22% des jeunes européens au chômage, des entreprises qui licencient de plus en plus, la misère qui explose (y compris en Allemagne pays béni des Dieux selon les libéraux), de tout cela, le monde des patrons et des banques n'en a cure, le regard fixé sur leurs profits et leur seule existence. Alors, par exemple en Espagne ou en Hongrie, c'est l'attaque généralisée contre le CDI. En Italie, comme au temps de la dictature fasciste, un syndicat est interdit chez Fiat (plus le droit d'affichage, plus le droit de se réunir, plus le droit de présenter des candidats aux élections professionnelles), tout ceci parce qu'il n'a pas signé le contrat patronal rognant sur les droits des salariés. Et la Grèce, sous la tutelle directe du FMI, de l'UE et de la BCE, qui se meurt après son 8e plan de rigueur...

 

     Alors, comment on vous le sert ce MES? Surtout pas soumis à un référendum, ont crié à l'unisson, blanc bonnet et bonnet blanc, Nicolas Sarkozy et François Bayrou.

     Et vous François Hollande, candidat du PS à l'élection présidentielle française? Oui, il est exact que, au Parlement européen, mes camarades socialistes et mes amis de l'écologie, ont avalisé le MES. Mais lorsque je serai sur le trône de l'Elysée, j'arrangerai ça; aussi, à l'Assemblée nationale et au Sénat,  j'ai conseillé que les élus socialistes s'abstiennent, a rajouté le député de la Corrèze en tournant les talons, comme pour éviter le débat.

     Et de ce fait, grâce à l'abstention massive des élus PS au Parlement français (avec un Sénat majoritaire à gauche), le MES capitaliste est passé comme une lettre à la poste.

 

     Hier, des progressistes français, grecs, allemands, portugais ou moldaves ont exprimé l'idée d'un référendum par pays sur le MES. La France de la Révolution de 1789, dans l'article 14 de la Déclaration des droits de l'homme exprimait que "tous les citoyens ont le droit de constater par eux-même (...) la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée", un peuple français souverain, quoi!

     Alors, sur un référendum, chiche François Hollande, au nom de la Révolution française?

Commenter cet article

C
Cette UE pourrit tout....je la déteste et constate que nous ne nous étions pas trompés sur ses objectifs. Comment se tromper d'ailleurs, c'est si simple et les capitalistes ne nous font jamais
mentir......malheureusement !

Amitiés

caroleone
Répondre