Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  hopital.jpg

     L'Agence régionale de Santé d'Île-de-France (ARS) est dirigée par Claude Evin, ancien ministre socialiste de la Santé de François Mitterrand. Il a été nommé à ce poste par Nicolas Sarkozy en septembre 2009, sans que cela n'émeuve trop son parti, celui qui présente aujourd'hui François Hollande à la présidence de la République. Depuis sa nomination, sous prétexte de rentabiliser les offres de soins (sic), l'ARS d'Île-de-France n'a de cesse de mettre à mal le fonctionnement des hôpitaux publics.

     Ainsi, dans le Mantois, cette région à l'Ouest de la région parisienne, particulièrement touchée par la crise et le chômage, Claude Evin a supprimé la cardiologie interventionnelle de l'hôpital de Mantes-la-Jolie en 2010. En riposte, un comité s'est formé. Fort actuellement de soutien plus de 22 000 signatures, il multiplie les actions et les initiatives pour faire tomber le diktat imposé par Claude Evin sans concertation avec les élus locaux. D'ailleurs, pour montrer le mécontentement général, des élus de droite et de gauche (et non des moindres dans l'agglomération mantaise), appuient la lutte du Comité pour la réouverture de la cardiologie interventionnelle. Tous, sauf le Maire et conseiller général UMP de Mantes-la-Jolie (la plus grande ville de la circonscription à la fois commune et chef-lieu de canton) et ses adjoints qu'ils soient de ce parti ou du Modem. François Bayrou, où êtes-vous à Mantes-la-Jolie?

     Eric Roulot, maire PCF de Limay et Jacques Saint Amaux conseiller général PCF du canton de Limay, Monique Brochot, maire PS de Mantes-la-Ville, Françoise Descamp-Crosnier, conseillère régionale et maire PS de Rosny/Seine, André Sylvestre, conseiller général du canton de Mantes-la-Ville et maire PS de Magnanville ont adressé une lettre commune à l'ARS, sollicitant une audience avec le Comité de soutien à la cardiologie interventionnelle.

     Il faut dire que l'ARS, en réponse à Eric Roulot, maire PCF de Limay, maintient fermement sa position. Pire, dans son courrier en date du  7 février 2012, elle démontre que la disparition d'un service à l'hôpital public de Mantes-la-Jolie engraisse directement les caisses d'un établissement privé, celui d'Evecquemont dirigé par ailleurs par un adjoint au maire UMP de Mantes-la-Jolie: 37 transferts (année du début de la fermeture) en 2010 et 187 en 2011.

 

     Souvent, dans mes articles sur le Mantois, j'ai signalé que Claude Evin revendiquait son appartenance au Parti socialiste. Et je livre à la connaissance de mes lecteurs ce qu'il disait lorsqu'il fut désigné directeur de l'ARS de l'Île-de-France:

  "Je ne franchis pas le Rubicon", assure quant à lui M. Evin dans Aujourd'hui en France/Le Parisien. "Je suis toujours au Parti socialiste et n'ai pas l'intention de renier mes engagements en faveur du service public", ajoute-t-il. "J'ai milité depuis longtemps pour la création de ces agences régionales de santé qui, à mes yeux, ne sont ni de droite ni de gauche, et la ministre de la santé m'a fait l'honneur de me solliciter avec l'aval du président de la République et du premier ministre", a ajouté M. Evin.

A la question de savoir s'il ne craint pas "d''être accusé par la gauche de servir de caution au gouvernement, s'il doit prendre des mesures impopulaires", l'ancien ministre répond par la négative. "Je n'ai plus de mandats électifs au PS depuis 2007. […] Les gens qui me connaissent savent que j'ai des convictions et que je ne vais pas les mettre dans ma poche", explique-t-il.

 

     Depuis cette déclaration de foi, les mauvais coups contre l'Hôpital public en région parisienne ne cessent pas d'être portés par l'ARS. Et sa porte reste irrémédiablement fermée aux sollicitations des élus de la région mantaise, comme au Comité de soutien à la réouverture de la cardiologie publique interventionnelle dans le Mantois.

     A chacun d'apprécier la position des uns et des autres.

 

 

Les coordonnées du comité Coeur Hôpital Mantes:

     email: coeur.hopital.mantes@orange.fr

     adresse: BP 238 78710 Rosny/Seine

     sur over-blog: Coeur-Hôpital-Mantes

 

     SOUTENEZ SON ACTION!

Commenter cet article

Canaille le Rouge 21/02/2012 12:22

un de plus ;De gauche l'évin s'est tiré et c'est aux malades de le boire, aussi imbuvable qu'il soit devenu.