Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Oui, pour être présent autour de la table du conseil des ministres de François Hollande.

  Déjà, on avait Eva Joly, candidate (très) malheureuse à la présidentielle, qui se voit bien Garde des sceaux ou alors au Conseil constitutionnel. En toute modestie bien sûr...

  Mais, en toute fraternité, il semblerait que Cécile Duflot, grand sachem des écolos, lui ait grillé la politesse. En effet, elle vient d'annoncer qu'elle ne dirigerait plus le parti le 22 juin et donc, si une opportunité se présentait (ben voyons), elle ne ferait pas la fine bouche pour un maroquin ministériel. Elle avait beau minauder qu'elle disait cela en toute modestie (bien sûr), que Jean-Jacques Bourdin, ce matin sur BFMTV, lui disait: "bonjour madame la ministre de l'écologie, du transport et du logement"...

  Et puis, il y a Yannick Jadot, député européen, qui dit "il serait sage que la participation gouvernementale soit à l'image de notre mouvement". En langage clair, c'est à dire moi ministre avec des potes de EELV. Mais moi surtout, en toute modestie...

  Dominique Voynet se tenait au coin du bois. Après avoir déclaré qu'elle s'agaçait de voir beaucoup de ses petits camarades courir après un socialiste influent, elle, qui fut fut ministre de Jospin, de dire: "Ce qui est sûr, c’est que l’expérience accumulée elle compte, moi je n’exclue rien". En toute modestie bien sûr

  Et puis, il y a, semble-t-il, José Bové qui frétillerait comme un jeune gardon dans l'onde pure, et derrière lui encore beaucoup d'autres...

  Et les valeurs de l'écologie dans toute cette modestie qui s'affiche?

 

 

photo
  A l'occasion des Journées d'été d'Europe Ecologie-Les Verts organisées à Clermont-Ferrand en août 2011, Greenpeace avait consulté 1 100 personnes présentes sur les 1 700 participants. Résultat de la consultation : 98,2 % des votants (1 091 personnes) avaient affirmé qu'une sortie du nucléaire était non négociable. 1,8% des votants (20 personnes) ont déclaré qu'EELV pouvait participer à un gouvernement qui ne sera pas engagé en faveur d'une sortie du nucléaire.
  Oui, mais non, là c'était après le rosé et la bouffe bio, surtout après le rosé. Maintenant, ce n'est plus pareil, c'est de l'avenir de la France dont il est question.
  Ce qui fait rire Rue89 qui écrit: en attendant EELV a gagné "le ministère de la modestie".

 

Commenter cet article

C
J'ai dû rater un truc mais tu ne me surprends pas....

amitiés

caroleone
Répondre
C
Ces verdâtres, tous des opportunistes....je crois bien que Joly est sans doute la plus sincère dans le panier de crabes.

Amitiés

caroleone
Répondre
L


Oui, enfin, elle comme ses potes, a crié sur Mélenchon, comme on crie haro sur le baudet...