Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

En matière d'alimentation, c'est comme en matière de religion. Je ne veux pas qu'on m'oblige à croire, comme je ne force personne à consommer comme moi de la viande chevaline ou des escargots.


Pour autant, le canasson roumain, se retrouvant dans du Findus à la sauce italienne au coeur du pays de sa très gracieuse majesté qui fait du cheval un dieu qu'on ne saurait manger, is not problème, comme on dit du côté de la City of London, fer de lance du capitalisme en Europe.

Jusqu'à preuve du contraire, la bidoche chevaline comporte autant de risques sanitaires pour l'homme, que la viande bovine, si elle ne sont pas vérifiées. Il convient donc de dépasser les apparences et le grand concert médiatique de la pensée unique qui enfume les esprits.

En vérité, dans l'Union européenne de la concurrence libre et non faussée, on a vendu du bourrin roumain pour du boeuf, en le fourguant aux consommateurs pour du boeuf, alors que le prix d'un kilo de cheval en Roumanie rase le niveau des pâquerettes. Dans le dos des consommateurs, mais aussi dans le dos des producteurs de viande, on a fait du fric. Un point c'est tout.


Nous voici au coeur de la jungle capitaliste où tout est bon pour faire du profit, en vendant du cheval au prix du boeuf, à travers une flopée d'intermédiaires qui se sucrent au passage (pourquoi se gêner, puisque c'est légal). Sans oublier la publicité que vous bouffez à la télé et l'emballage de la boîte, payés comptant en achetant du Findus. Ou autre chose. Sans oublier aussi que Bruxelles a supprimé encore plus de services vétérinaires et sanitaires avec l'aval de tous les chefs d'état et de gouvernement de l'UE.

De plus, personne ne vous informe que le haché de vos lasagnes est un mélange de déchets de muscles, de mauvaise graisse et de collagène. Qui s'inquiète aussi quelle nourriture a nourri la bête, qu'elle soit, veau, vache, cochon ou cheval? Du soja OGM est importé du continent américain, y compris en abattant la forêt amazonienne, pas pour finir dans la benne à ordures de notre douce France, si?

 

Et pour faire toujours plus, l'UE et les USA ouvrent des négociations pour créer un marché transatlantique. En avant-garde de l'accord qui va se conclure, la Commission européenne veut autoriser le nettoyage de la viande à l'acide lactique, pile poil comme on fait déjà au pays des cow-boys.

 

Allez, les chevaux sont sous les ordres, comme ils disent dans les hippodromes. Et pour l'alimentation, les çons aussi.

Commenter cet article