Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

J'ai retrouvé dans le fond de mon grenier une poignée de poèmes jaunis que j'avais écrits à l'encre de mon coeur de Languedocien. Ils valent cependant ce qu'ils valent. Or j'ai l'insolence de vous les montrer sous le titre Chemin de faire, de temps en temps, dans ce monde dur et gris qu'il nous faut changer. Tous ensemble. 

Evènement Dijon : La 22ème nuit des étoiles

 L'Etoile à douze branches

 

Janvier

Le froid a rouvert ses yeux

Les étoiles sont pauvres

Comme un marchand d'habits

Il a jeté aux vieilleries

Les coeurs gros

Mais les vivants ont raison de vivre.

 

Février

Inerte sous sa tombe

Il a hélé sa fiancée

D'une voix sans lèvre

Ni baiser

Qui écoute la graine du printemps?

 

Mars

Lorsque reviendra la primevère

Les yeux de la terre

Étincelleront du premier rêve.

 

Avril

  Elle est revenue

De la marge des étoiles

Pour dessiner

Le sillon le soleil et l'esprit

Et puis rire rêver et chérir.

 

Mai

Chaque aube de plus

Fait le jour garance

Et toutes les ailes

Reprennent leur destin.

 

Juin

La vigne a relâché ses premiers bruits

S'élargissant des anciennes ombres

A cette heure en pareille saison

Seul encore

Le vieux vigneron rêve.

 

Juillet

Dans l'azur

Une voile trace son sillage

Sur le sable

Un coeur cadenassé

Oublie de la suivre.

 

Août

Jésus naquit en été

De la mer et du ciel étoilé

Sur une vague brodée

Douze pêcheurs l'ont recueilli

Dans leurs barques soulevées de songes.

 

Septembre

Du feu dans les feuilles

Et la rouille du temps avance d'un pas

Mais le soleil du muscat

  Est plus fort

Que l'aiguillon du soir.

 

Octobre

Le vent effeuille les sarments

Et place la pierre de l'hiver

Dans le coeur des ceps

La vigne est sans aucun amant.

 

Novembre

Se ferment les mains des arbres

Des serments s'écartèlent

Encore tièdes d'étreintes sans fin

Les chrysanthèmes fleurissent

Comme s'écrit une épitaphe.

 

Décembre

Sous le fleuve de la neige

La chair des rues et le chapeau des toits

Ont disparu

Dans cette ombre blanche

Le jour retrouvera-t-il

Sa clé pour entrer?

Commenter cet article

Canaille le Rouge 16/12/2012 22:27

Comme ponctuation de tes pages, tes étoiles, elles, n'ont pas besoin d'être rallumées.

Continue de nous distiller dans tes pages tes ballades scintillantes

Le Mantois et Partout ailleurs 17/12/2012 07:15



Grand merci pour ton soutien et donc à la prochaîne livraison.


Quant aux étoiles qui devraient être rallumées, à peine 53% des terriens de cette planète se sont déplacés pour en discuter, à défaut de pouvoir en allumer la flamme de l'espérance.



sorcière and co 16/12/2012 19:45

tu as raison, il faut chanter ce monde que nous voulons re-construire envers et contre tous ces nantis qui nous polluent l'horizon
oui, cette étoile à douze branches sera notre lumière

Le Mantois et Partout ailleurs 17/12/2012 07:33



Oui, une seule espérance nous conduit et entraîne notre foi. Et sur cette espérance, sachons établir notre loi, celle du bonheur pour toute l'humanité.



caroleone 16/12/2012 17:21

Je te félicite Roger,

C'est très beau et révèle une véritable sensibilité (languedocienne ?), ça me plait beaucoup.

Amitiés

caroleone

Le Mantois et Partout ailleurs 16/12/2012 18:41



Je vais donc continuer à dévoiler ma petite malle aux rimes.


Merci.


@+ et amitiés


Roger