Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Enfin pas tout à fait. Il faut, selon nos statuts, que sa candidature comme secrétaire général de la confédération soit ratifiée, le 7 novembre 2012, par le Comité confédéral national, le parlement de la CGT, puis par le congrès qui se tiendra en mars 2013. Sinon, Thierry Le paon, 52 ans, ancien soudeur et dirigeant syndical en Normandie, a été retenue par la direction actuelle dela CGT par 42 voix et 7 abstentions.

Mais que de temps perdu, me semble-t-il, pour que de la fumée blanche apparaisse enfin en haut du siège national de la CGT, à Montreuil.

 

Que de temps gâché entre les vifs souhaits des uns et des autres, au plus haut de la confédération, pour désigner un ami ou un allié comme secrétaire général. Tout cela, me semble-t-il, loin des urgences dans lesquelles s'engloutit la société française, loin des luttes pour préserver l'emploi et augmenter le pouvoir d'achat, contre un patronat plus arrogant que jamais et face à un gouvernement qui renie son appartenance aux valeurs de la gauche démocratique et sociale, au coeur d'une Europe et d'un monde dirigés par le capitalisme malgré la crise aiguë qu'il engendre.

 

La politique menée actuellement par le palais de l'Elysée est-elle conforme aux revendications de la CGT? Non, il est urgent de le dire et ne pas se distinguer dans de pâles communiqués triant le bon grain de l'ivraie. La politique menée par l'UE est-elle compatible avec les aspirations du monde du travail? Non, là aussi il faut le dire et ne pas ménager la chèvre et le chou. Sinon, d'autres prennent notre place, le réformiste qui n'aboutit à rien, pire la droite réactionnaire ou ceux de la bête immonde dont les crimes et les infamies ne sont plus dits, (ou si peu) dans toutes nos organisations.

 

Alors, en avant camarades, pour faire se lever le jour.

Commenter cet article

C
j'hésite entre faire rebondir chez moi tant je partage, et donner mon grain de sel.
Je vais commencer par reprendre ton texte je verrai après pour mes commentaires.
Répondre
L


N'hésite surtout pas à mettre ton grain de sel.