Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Après la nomination de Gilles de Robien comme président du Bureau international du travail, sur proposition du gouvernement actuel, voilà Jean-Pierre Jouyet bientôt à la tête de la Caisse des dépôts et consignations, toujours avec l'aval de François Hollande.

  Gilles de Robien fut député de droite de la Somme et plusieurs fois ministre de Jacques Chirac pour qui le Code du travail n'était pas son livre de chevet.

  Jean-Pierre Jouyet fut ministre de Nicolas Sarkozy qui l'avait promu ensuite président de l'Autorité des marchés financiers (tout un symbole social). Pour faire dans le people (mais peut-être pas), il est l'époux d'une petite-fille des champagnes Taittinger, actuelle pdg des parfums Goutal. Mais Jean-Pierre Jouyet est aussi très pote avec François Hollande, depuis qu'ils ont été de la promotion Voltaire (ça ne s'invente pas) à l'ENA.

 

  Mince, j'avais cru qu'avec le changement c'est maintenant, taper plus fort sur la droite, son extrême et le capital, mes ennemis de classe.  Et voilà que le Ps barbote déjà dans la même mare aux canards...

   C'est bête, mais je ne m'y étais pas préparé du tout.

Commenter cet article