Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     Oui, mais pas contre Nicolas Sarkozy, son gouvernement et le patronat, la droite en général somme toute. Lundi matin, sur France Inter, elle a lancé ses piques essentiellement sur les propositions en matière d'écologie du candidat du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon.

    C'est le cheminot CGT qui réagit là. Faire comme si la droite au pouvoir et son extrême n'existaient plus de la surface de la France, il fallait oser. Et si ainsi madame Duflot escompte faire remonter la cote de madame Eva Joly dans l'opinion, elle se trompe de train. A moins que EELV, planté dans quelque voie de garage, lui fait confondre la gauche de la droite pour s'en sortir. Et s'insurger que d'autres, que EELV, aient des revendications écologiques, le capitalisme mettant en danger la nature et toute la planète, pourquoi un parti politique aurait l'entière exclusivité de le combattre sur cet aspect

     Madame Cécile Duflot, verte de rage (sans jeu de mot), s'en est pris à la visite de Mélenchon aux cheminots de Villeneuve-St-Georges et à sa défense du transport du fret par le rail. "Non", a-t-elle proclamé sur France inter: "le fret coûte 2 à 4 fois plus cher que par la route". Ah bon, et la pollution de l'air, la dévastation du réseau routier et ses encombrements, le nombre d'accidents causés, tout cela aux frais des citoyens et pas des patrons, sans compter l'exploitation honteuse des chauffeurs routiers par les sociétés privées du transport...

     Manque de bol, ce matin même, madame Joly, sa candidate s'attaquait à la pollution de l'air, mais elle en dénonçant la droite ainsi:"plutôt que d'agir, le gouvernement préfère demander aux personnes fragiles de se protéger". "Pire, il prévoit des dérogations aux objectifs de lutte contre la pollution et laisse les organismes en charge de la mesure de la pollution en situation d'asphyxie financière. Si le gouvernement voulait casser le thermomètre pour cacher la pollution, il ne s'y prendrait pas autrement".

     A moins que la candidate de EELV ait aussi, après tout, les mêmes idées que sa chef de file sur le transport du fret par le rail.

     En tout état de cause, les propos de Cécile Duflot sont sur Dailymotion de ce lundi à France inter.

 

 

Pepy-PDG-SNCF.jpg

Tiens, un cliché de Guillaume Pepy (au centre à gauche), chef de gare en chef de la SNCF, jouant aux petit train, tout en bradant au privé la société nationale. Je pense que dans les voiturettes du fond, il y a de la place.

Commenter cet article

Canaille le Rouge 27/03/2012 08:11

Oh, cheminot ! Pas voie de garage ; voix de service. Et là, au service ...du capital.

Le Mantois et Partout ailleurs 27/03/2012 09:18



Absolument d'accord, camarade cheminot!