Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour reprendre une chanson intelligente entonnée à l'armée sur le rata. A Castelnaudary, après le boeuf qui était du cheval et qui avait fait le tour de l'Europe du marché libre et non faussée pour ce faire, voilà du mouton made in england interdit pour raisons sanitaires dans la même boutique.

d_bris

 

L'Indépendant (c'est le nom d'un journal de l'Aude, pas sa couleur politique) informe d'une nouvelle affaire Spanghero:

 

"Après le scandale de la viande de cheval, une nouvelle affaire de fraude touchant à la consommation et à la santé publique a vu le jour avec la découverte, dans la même entreprise Spanghero, de 57 tonnes de viande de mouton britannique pourtant interdite. A la différence de la viande de cheval cependant, les autorités laissent entendre que, cette fois, c'est Spanghero qui pourrait bien avoir été trompée. Et elles citent comme fournisseur de Spanghero un négociant néerlandais déjà incriminé dans le scandale de la viande de cheval.

Le courtier, Draap Trading, basé à Chypre, a facturé à Spanghero la marchandise censée servir à la fabrication de merguez ou de charcuterie comme de l'agneau haché avec l'étiquette "viande dénervée d'agneau", ont indiqué le ministère de l'Agriculture et la société. Nulle part n'apparaissait qu'il s'agissait de viande découpée selon une technique interdite dans l'Union européenne et consistant à racler l'os, Spanghero croyait, elle, avoir reçu de la viande "présumée conforme à sa commande", a-t-elle dit dans un communiqué.

 

Or, depuis 2001 et le scandale de la vache folle, il est interdit par mesure de précaution de séparer mécaniquement dans l'Union européenne la viande sur des petits ruminants. Car des éclats d'os et de moelle porteurs éventuellement d'infections peuvent se retrouver dans la viande. Les services vétérinaires et la répression des fraudes ont trouvé la viande lors des inspections qu'ils ont menées chez Spanghero en février quand l'entreprise s'est retrouvée au coeur du scandale de la viande de cheval. A leur demande, elle est consignée dans un entrepôt frigorifique depuis le 20 février en attendant d'être détruite, a dit Spanghero. (...)"

 

Questions sans réponse:

Cette viande a été trouvée chez Spanghero lors de l'inspection sanitaire des services de l'Etat en février 2012. Pourquoi n'apparaît-elle que maintenant? A cause que c'était le Salon de l'agriculture propre et qu'après le boeuf-cheval Findus, du mouton pourri dans la chaîne alimentaire de bidoche française, ça aurait fait caca boudin?

 

Pourquoi les autorités de l'UE, plus promptes à réglementer la courbure de la banane de Guadeloupe, n'ont-elles pas stoppé le commerce du traider? Draap Trading est Hollandais et basé à Chypre, deux états de notre chère Europe. A cause que business is business et que la concurrence doit rester avant tout libre et non faussée?

 

Et ce mouton britannique, découvert donc depuis février, il faut louer un bateau pour aller dans le royaume de sa gracieuse majesté et voir ce que l'on décarcasse en infraction de la loi?

 

Enfin, entre Le Foll à l'Agriculture, Hamon à la Consommation et Garot à l'agro-alimentaire, sans parler de Batho pour l'écologie,  il n'y en a pas un qui va plus vite que son collègue.

Pourtant, c'en n'est pas, mais ça viendra. Voilà-t-y pas que le Pv de la viande de mouton british est dressé pour "introduction sur le territoire d'animaux vivants, produits ou sous-produits ou aliments non conformes aux conditions sanitaires et tromperie".

 

Sûrement qu'au gouvernement, on ne bouffe pas dans les mêmes cantines que le bas peuple. Et Cécile Duflot, ex-grand sachem des Verts, depuis qu'elle est ministre, elle fait dinette à part elle aussi?

Commenter cet article