Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pascal Cherki, député PS de Paris, ne se croyait plus dans le parti de François Hollande. A cause de ça, il vient de se faire taper salement sur les doigts. Il aurait pu souhaiter les voeux de bonne année d'usage de la part d'un élu, ceux qui ne pètent pas haut, qui n'engagent à rien et que l'on oublie dès le 2 janvier.

Pour autant, le député y a ajouté "sauf aux exilés fiscaux et au MEDEF qui ne méritent que notre mépris républicain". Ce qui, somme toute, sonnait juste dans la crise que nous subissons...

 

Et bien non, l'un de ses potes du parti à la rose, à savoir l'un des boss, François Kalfon, secrétaire national, a vite remis les pendules à l'heure sur Radio Classique: «Je pense que nous ne gagnons pas à insulter - il n'y a pas d'autre mot - l'un des partenaires de la démocratie sociale». Et le croquemitaine de service de poursuivre, sa badine à la main, concernant le MEDEF: "J'ai envie de dire à Pascal Cherki une chose simple: pour redistribuer de la richesse, il faut en créer, et je ne vois pas comment, en dehors d'une économie administrée, nous pourrions le faire sans les entreprises.» On ne saurait pas mieux dire en matière de politique.

 

Et oui, camarade Cherki, les 10 et 11 janvier, ton gouvernement a besoin du MEDEF pour signer un accord historique avec les syndicats réformistes sur la "sécurité de l'emploi". Cela s'appelle de la démocratie sociale entre partenaires du même métal. Moi, j'appellerai ça autrement, mais cela n'engage peut-être que ma pomme. Et puis, la lutte des classes n'existe plus et seuls les patrons créent des richesses.

Allez, Pascal Cherki, au piquet avec le bonnet d'âne! Et tu me copiera 100 fois, je suis un social-démocrate et je dois le rester!

 

bonnet-d_ane.1254465640.jpg

Et dire qu'il y en a qui se décarcassent pour écrire des bafouilles à l'Elysée afin qu'il change de politique?

Bon, comme dit mon voisin, il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut rien voir du tout.

Commenter cet article

sorcière and co 05/01/2013 20:17

j'ai envie de dire à kalfon, que s'il n'y avait pas le salariat pour créer les richesses, il n'y aurait pas de super dividendes et donc le camarade Cherki a raison de ne pas souhaiter la bonne
année aux exilés fiscaux et au medef , je me permets de souhaiter une bonne année au courageux Cherki