Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     Oui, comme le cavalier qui surgit le long de la nuit. Pour l'instant, je suis incognito et je profite de cet espace pour faire mon mea-culpa. J'ai eu grand tort de ne fréquenter que des riches et des parvenus, ou d'aller boire un pot au Fouquet's, comme de passer des vacances gratos sur les yachts de mes potes. De la même façon, j'ai jeté à la poubelle mes rolex que des pauvres cons casse-toi ne pourraient jamais se payer, même en rêve. J'ai un grand projet pour la France, mais comme je suis incognito, je ne peux pas en dire plus. Simplement, si je réintègre mon trône, je recommencerai à zéro et serai définitivement rangé des affaires, sauf celles de mon cabinet d'avocat (justement d'affaires) parce qu'il faut travailler plus pour gagner plus, surtout lorsqu'on bosse pour moi. Oui, plus d'entourloupe comme avant. Même mon épouse, qui est d'origine étrangère (mais ne le répétez pas, en ce moment, certains sont tatillons avec ce genre de chose, jusqu'à chercher peut-être des noises à mon papa), a foutu dehors son conseiller spécial qui avait ses bureaux dans mon palais à l'insu de mon plein gré.

     Je ne vous dis toujours pas mon nom. Vous pourrez le découvrir dans les bureaux de vote lors d'une certaine élection présidentielle. Pour vous aider, dimanche soir, si vous écoutez les infos (il y aura 8 chaînes de télé pour cela à la même heure: inutile donc de zapper inutilement), vous en apprendrez plus et serez moins bestiasses. Mais chut, comme dit mon scribe dont le nom débute par un g.

     Ma copine Angela a promis qu'elle m'aiderait prochainement. Va falloir qu'elle se mette au gaulois, parce que l'immigration pourrait aussi lui tomber sur la couenne. A moins que dans les meetings, comme partout en Gaule, je décrète qu'on déblatère dans la langue de Goethe. Oui, ça risque de vous en boucher un coin, mais de froisser aussi l'oncle Sam qui a pour shérif un certain Barack. Tout compte fait (en dollars bien entendu), Angela et moi, on parlera comme dans le pays du billet vert. Pour endormir les écolos et les autres.

     Bon, mon bébé pleure: c'est pas fastoche d'être papa à mon âge. Je vais lui donner le biberon. Ma femme est partie faire les soldes chez Hermès avec l'épouse d'un ex-ministre qui est de cette maison.

     J'espère que vous ne m'avez pas reconnu. Cela gâcherait la surprise pour ce soir, 20h 10 précises.

 

     Celui qui vous aime, surtout si vous votez bien.z1

Commenter cet article