Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  En fait, la chaîne de télé diffusait en direct le meeting de Sarkozy à Toulon, en la personne de deux de ses pointures: Ruth Elkrief et Thierry Arnaud. Et voilà-t-y pas que, presque à la fin de la grand-messe élyséenne, des militants Ump prennent violemment à partie la journaliste vedette et son second. Du coup, BFMTV a dû interrompre le direct durant quelques minutes.

 

  Sur le coup, Ruth Elkrief en a été toute retournée. Elle a dit à l'AFP que deux bouteilles d'eau avaient été projetées sur eux, atteignant Thierry Arnaud au visage. Une trentaine de militants Ump qu'ils étaient à les avoir insultés."On nous a traités de vendus, de collabos, il y a eu des crachats, quelqu'un disait On est de droite et fiers de l'être", a-t-elle raconté.(Tout un programme de la droite, quoi)

  "Je n'ai aucun doute sur le fait que ce comportement n'est pas le reflet de la campagne mais je regrette quand même que les dénonciations à répétition de la presse aux meetings (de l'UMP) puisse produire ces effets", a rajouté aussitôt Ruth Elkrief. Puis, elle a dit à qu'elle ne souhaitait pas "en faire une affaire" et qu'il "n'y avait rien de grave". Ben voyons...

 

  Attention, les gars, BFMTV n'est pas comme Médiapart un repaire de gauchistes. Faites gaffe la prochaine fois...

  D'ailleurs, la preuve que la chaîne de télé n'est pas du tout ça, est que ni Ruth Elkrief, ni Tierry Arnaud n'a déposé plainte pour défendre la liberté de la presse.

 

  La journaliste de médiapart, elle agressée par des gros bras de l'Ump au Trocadéro, a déposé plainte. Chacun défend les valeurs qui sont les siennes.

 

Sarkozy et la liberté de la presse

Commenter cet article