Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Et même que ça pourrait baigner dans le Vieux-port de Marseille. C'est ce que révèle le journal communiste la Marseillaise:

 

"L’homme d’affaires, ex-futur politique, acteur, chanteur et patron de presse, Bernard Tapie vient de déposer une demande à la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) pour disposer rapidement d’une place dans le Vieux-Port de Marseille pour son modeste yacht de luxe de 76m de long, ironiquement baptisé le Reborn (renaissance). Un courrier adressé à Eugène Caselli, le président de MPM, que Nanard conclut d’un « je ne souhaite aucun favoritisme ». Tiens ? Pourquoi ?... Peut-être parce que, comme le révélait il y a un an Médiapart, le navire a été acheté par Bernard Tapie à son précédent propriétaire (le magnat des médias australien Reg Grundy), 40 millions d’euros, en 2009, juste après qu’il ait empoché 304 millions d’euros net dans l’affaire Adidas-Crédit lyonnais, avec le soutien probable de son ami Nicolas Sarkozy. Un bateau qui appartient donc un peu à tout le monde puisqu’il a été indirectement acheté sur des deniers publics."


Le Rebom du capitaine Tapie bat pavillon de l'Île de Man, un paradis fiscal très accueillant pour les grandes fortunes. Le yacht, qui mesure 76 m, fait partie des 100 plus grosses baracasses de luxe au monde et c'est un français, le seul dans ce classement des richards, qui le gouverne, c'est dire.


"Mais cette demande d’hivernage d’un tel navire dans le Vieux-Port ne peut être dénuée d’arrières pensées, poursuit la Marseillaise, connaissant le propriétaire. Il y a d’abord le business immédiat. Médiapart décrivait les prestations : "Comprenant cinq ponts, une piscine, un SPA, des salons tapageurs au luxe clinquant style nouveau riche tape-à-l’œil, de nombreuses cabines s’apparentant à des bonbonnières pour recevoir des invités -quatorze officiellement mais qui visiblement ont l’habitude de prendre leurs aises-, il est devenu un palace flottant pour milliardaire désœuvré". Et si quelques milliardaires n’ont rien à faire, pourquoi ne viendraient-ils pas prendre un peu de soleil et de culture dans un Marseille en fête ?

C’est ensuite un gigantesque panneau publicitaire pour Bernad Tapie qui vient récemment de se payer une large vitrine en rachetant (associé à Philippe Hersant à 50/50), le quotidien La Provence, pour 51 millions d’euros. Un nouveau pion est donc avancé. Peut-être qu’en 2014 il faudra faire passer les dépenses de cet hivernage médiatique sur un compte de campagne électoral ? Puisque Bernard Tapie a juré ne pas viser la mairie (lui qui assurait il n’y à pas si longtemps ne pas vouloir racheter La Provence). A moins que l’objectif soit différent. Pour rappel, l’Olympique de Marseille de Margarita Dreyfus n’est pas à vendre et Bernard Tapie n’est pas acheteur."

 

Dis, maman les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des jambes? Dans tous les cas, pour un certain capitaine qui a les bras longs, ça baigne et avec l'argent public. Merci qui?

 

 

Commenter cet article