Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le MEDEF, les médias de la pensée unique et François II de l'Elysée, subsidiairement Harlem Désir pour le PS, vous font part de l'enterrement de première classe du projet législatif dit amnistie sociale, ce jour jeudi 16 mai 2013.


On se réunira au siège du MEDEF, 55 avenue du Bosquet, dans le 5e arrondissement de Paris.


Ni fleur ni couronne, on est en période d'austérité dans le CAC 40.

De-profundis

 

Voilà, la loi d'amnistie sociale est enterrée. Elle avait été pourtant votée par la majorité de gauche du Sénat avec les compliments de Christine Taubira, ministre de la justice. Attention, pour que ça passe du côté PS, on n'avait pas retenu dans le texte les délits de faucheurs d'OGM ou de jets d'oeufs sur la force publique. C'était donc une loi d'amnistie sociale pire que celle votée sous Jacques Chirac en 1995, c'est dire...

 

Enfin, c'était mieux que rien. Mais l'UMP et le MEDEF sont montés à l'assaut de l'Elysée. Enfin, quand je dis à l'assaut, la porte du palais était grande ouverte.

 

Sinon, la droite demande l'amnistie pour les fraudeurs fiscaux. il y a 590 milliards d'avoirs français patriotes dans les paradis fiscaux.

Et le MEDEF, avec sa caisse noire de 600 millions d'euros, depuis 2007, n'est toujours pas jugé. A la tête de cette combine illicite, le patron président de l'UNEDIC, organisme chargé de veiller aux rentrées de cotisations dites sociales. Après tout, peut-être que le MEDEF est amnistié et que l'Elysée et sa ministre de la Justice ont oublié de nous prévenir.

Commenter cet article