Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Attention, c'est de F1 dont il s'agit et pas de la paix civile que fait régner sur ses sujets le tout puissant roi Ben Isaa Khalifa du Bahreïn, monarque absolu de droit divin. Il s'est fait même aider par son pote, le roi d'Arabie Saoudite, autre démocrate bien connu des instances internationales capitalistes. Oui, les blindés saoudiens sont intervenus pour éteindre dernièrement la révolution qui chauffe dans ce pays.

  Mais revenons à la F1, dont une épreuve du championnat du monde se déroule au Bahreïn.

  Les as internationaux du volant l'on dit par la voix de leur porte-parole, l'Espagnol Pedro de la Rosa: "Nous ne connaissons pas assez bien la situation ici à Bahreïm pour avoir une opinion et nous faisons confiance aux gens qui se sont renseignés, c'est à dire la FIA -fédération internationale-". Du coup, de la Rosa  n'est pas inquiet pour sa sécurité. Roulez donc, petits bolides!

 

  Oui et toujours le pif dans le volant et ses fouilles débordant de fric, avec peut-être un coffre-fort en Suisse. Et ne jamais lire un journal ni réfléchir par soi-même, la FIA s'occupe de tout. Oui, c'est dur la vie d'un pilote de F1. Heureusement, il parte très tôt en retraite.

bahreim.jpg

Commenter cet article