Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     Non, ce ne sont pas deux prestigieuses cuvées qui régaleraient le palais, mais à mon avis plutôt le contraire. En fait, ce sont les comptes de la campagne présidentielle de Balladur et de Sarkozy dans le viseur de la Justice.

 

     Le premier n'aurait pas dû avoir les comptes de sa campagne présidentielle validés par le Conseil constitutionnel, selon les dires d'un ancien du dit Conseil, en 1995. Mais ça été fait: sans doute, les ombres de l'absolutisme défunt hantent-elles trop encore les instances où se prennent les décisions pour la République. Enfin, à ce pataquès (mais pas pour tous), se greffe un supposé argent sale qui aurait été blanchi dans les neiges de la Suisse pour atterrir dans une société écran basée dans le Grand-duché du Luxembourg, système qui aurait été fondé par Nicolas Sarkozy, ministre du Budget à l'époque. Tout cela bien sûr au conditionnel, car comme le claironne le fan-club du président de la République candidat à sa réélection, attendons que justice se fasse. Ben voyons mon colon! Cela n'empêche que nous sommes très potes avec le Luxembourg: son premier ministre est aussi le président de l'eurgroupe au sein de l'UE, c'est dire.

 

     Selon le journal Sud-Ouest, Nicolas Sarkozy serait aussi dans l'oeil du cyclone pour ses comptes de campagne 2007. A cette époque, son trésorier était... (roulements de tambour)... ouvrez le ban: Eric Woerth! Du fric aurait été reçu sans noter sa provenance, comme c'est bête. Mais comme répète le fan-club de qui vous savez, tout ce micmac est à prendre au conditionnel et il faut que Justice se fasse. Re ben voyons, mon colon! Un doute toutefois, les comptes de campagne furent-ils validés par le Conseil constitutionnel?

 

     Si d'aventure la Justice passait avant le printemps 2012, mais je suis peut-être un doux rêveur, sans doute faudrait-il un autre candidat pour l'Elysée. (Toujours au conditionnel). Alors, si je peux me permettre, il faudrait choisir Eric Woerth. De tous les chevaliers blancs que dénombre la France, c'est lui qui détient le pompom. Mais je peux me tromper.

 

     Tiens, ce dessin pour ceux qui auraient oublié:

patron voyou jpg

Commenter cet article