Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

  Des passagers du vol Paris-Beyrouth d'Air France, ont été déroutés mercredi via Damas, pour faire le plein avant de gagner Chypre. Oui, l'avion a atterri en plein la capitale de la Syrie en guerre.

  L'équipage a aussitôt ordonné aux passagers de baisser les rideaux et de dégrafer leurs ceintures de sécurité au cas où il faudrait s'enfuir...

  Puis il a fait une quête dans l'appareil qui a récolté 17 000 dollars parmi les passagers de 1ère classe, a indiqué l'un de ceux-ci sur France Info. Because? Pour effectuer le plein de carburant. En effet, le commandant de bord ne pouvait pas se servir de sa carte internationale vu  l'embargo de la France envers la Syrie.

 

  Enfin, ouf, l'avion a décollé sans aucun encombre et sans que ne soient vidées les poches des passagers.

  Air France avait dérouté ce vol à destination de Beyrouth vers Chypre " par précaution", des troubles ayant éclaté sur la route de l'aéroport Rafik Hariri. Manque de bol, l'appareil avait dû s'arrêter pour faire le plein à Damas avant d'atterrir à l'aéroport chypriote de Larnaca, où les passagers ont été pris en charge par la compagnie.

  La compagnie française, qui assurait trois liaisons hebdomadaires, avait annulé en mars 2012 ses vols pour Damas.

 

  Les 174 passagers et 11 membres d'équipage ont finalement atterri à Beyrouth jeudi à 16H38 (14H38 GMT), soit environ 24 heures après leur départ, a déclaré Air France, sans dire comment a été payé le kérosène.
  On attend incidemment sous peu un communiqué du ministère français des affaires étrangères ou du commerce extérieur, à moins que ce soit celui de la guerre, pour éclairer à ce sujet les lecteurs.

Commenter cet article